1 min de lecture Allocations familiales

Des politiciens indécis sur une réforme des allocations familiales

REPLAY - Un projet visant à moduler les allocations familiales en fonction des revenus avait suscité la polémique. De nombreuses personnalités politiques ont tourné à tout vent. - Le surf de l'info, du 10 octobre 2014.

Le Surf de l'Info - Cyprien Cini Le surf de l'info Cyprien Cini iTunes RSS
>
Des politiciens indécis sur une réforme des allocations familiales Crédit Image : Damien Rigondeaud | Durée : | Date : La page de l'émission
245300_CINI
Cyprien Cini
Journaliste RTL

Les politiciens se sont montrés indécis par rapport à la possible modulation des allocations familiales en fonction du revenu. En août 2011, Bruno Le Maire avait lui-même émis l'idée de cette réforme, en arguant qu'un cadre et un ouvrier ne pouvaient pas recevoir les mêmes allocations.

Le candidat à la présidence de l'UMP a pourtant changé d'avis, après que le gouvernement ait annoncé son souhait de moduler les allocations familiales en fonction du revenu.

J'ai quatre enfants et je sais ce que ça fait de subir la baisse du caution familial. Maintenant, les socialistes veulent s'attaquer aux allocations familiales et je trouve ça indigne.

Bruno Le Maire, candidat à la présidence de l'UMP
Partager la citation

Mais la question des allocations familiales ne constitue pas le seul objet d'indécision, en ce qui concerne les personnalités politiques. Manuel Valls, qui a été acclamé pour son discours "pro-business" à Londres le 6 octobre, a notamment émis l'idée de la révision des allocations de chômage, après son retour en France.

RTL vous recommande
Lire la suite
Allocations familiales Réformes Actu
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants