2 min de lecture Attentat

Départs pour le jihad : près de 200 interdictions de sortie du territoire prononcées depuis un an, rappelle François Hollande

François Hollande a rendu hommage aux trois policiers tués lors des attentats de janvier 2015 lors de ses voeux aux forces de sécurité jeudi 7 janvier 2016.

>
Réécoutez l'intégralité de l'intervention de François Hollande lors de ses voeux aux forces de sécurité Crédit Image : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP | Crédit Média : La Rédaction de RTL | Durée : | Date :
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

François Hollande a rendu hommage jeudi 7 janvier, un an après la tuerie de Charlie Hebdo, aux trois policiers tués lors des attentats parisiens de janvier 2015, Clarissa Jean-Philippe, Frank Brinsolaro et Ahmed Merabet, "morts pour que nous puissions vivre libres".


"Je l'affirme une nouvelle fois ici. Nous ne les oublierons jamais. Ils sont morts pour que nous puissions vivre libres", a déclaré le chef de l'État devant les forces de l'ordre à la préfecture de police de Paris, reprenant les mêmes mots qu'il avait employés le 7 janvier de l'année dernière.

À l'occasion de ses vœux aux forces de sécurité, François Hollande a demandé jeudi une "parfaite concertation" entre police, gendarmerie, renseignement et militaires et la "mise en commun" des informations, pour faire face à la menace terroriste.

25 infractions liées au terrorisme constatées depuis le 13 novembre

François Hollande a affirmé jeudi que les perquisitions administratives opérées dans le cadre de l'état d'urgence avaient  "mis au jour 25 infractions en lien direct avec le terrorisme", lors de ses vœux aux forces de sécurité.

À lire aussi
jihadisme
Turquie : un jihadiste français, recherché par Paris, arrêté


"La mise en oeuvre" de l'état d'urgence, déclenché le soir des attentats du 13 novembre et prolongé de trois mois par le Parlement, "a permis d'effectuer des perquisitions administratives qui ont mis au jour 25 infractions en lien direct avec le terrorisme", a affirmé le président de la République dans la cour de la Préfecture de police de Paris.

Dans le cadre de la lutte contre le départ d'aspirants jihadistes en Syrie ou en Irak, "près de 200 interdictions de sortie du territoire ont été prononcées depuis un an", a rappelé le président de la République. Près de 50 étrangers ont aussi été interdits de séjour sur le territoire français depuis le mois de novembre dernier.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentat Attentats à Paris François Hollande
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants