1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. CARTE INTERACTIVE - Élections départementales 2015 : quels sont les départements les mieux gérés ?
1 min de lecture

CARTE INTERACTIVE - Élections départementales 2015 : quels sont les départements les mieux gérés ?

CARTE INTERACTIVE - Les Français voteront le 22 mars pour le premier tour des élections départementales. L'occasion de voir quels sont les départements les mieux gérés économiquement.

Le conseil général de la Corrèze possède la plus grosse dette en euros par habitant (chiffres 2013).
Le conseil général de la Corrèze possède la plus grosse dette en euros par habitant (chiffres 2013).
Crédit : JEAN-PIERRE MULLER / AFP
Départementales 2015 : quels sont les départements les mieux gérés ?
01:24
James Abbott & Fanny Bonjean

À onze jours du premier tour des élections départementales, c'est l'occasion de voir quels sont les départements les mieux et les moins bien gérés. Pour obtenir ce résultat, un classement a été réalisé en fonction du niveau de la dette des départements, car il n'y a pas que celle de l'État qui pèse sur nos comptes publics.

L'Indre n'a pratiquement pas d'ardoises. L'Ariège et l'Isère ont également de bons chiffres. En revanche la Corrèze, dont François Hollande a été président du conseil général de 2008 à 2012, possède le record de France avec 1.442 euros de dette par habitant. Les Hautes-Alpes et le Cantal sont aussi en mauvaise posture vis-à-vis de leur dette.

La capacité de désendettement, un critère important

Concernant la capacité des départements à se désendetter, un critère de bonne gestion, il faudrait 16 ans à la Seine-Saint-Denis pour éponger la dette actuelle. À un niveau d'endettement comparable, il faudrait seulement 6 ans aux Hautes-Pyrénées pour tout rembourser.

Mais tous les départements n'ont pas les mêmes charges sociales. Par exemple, le département du Nord est le champion de France des charges sociales en volume avec 1,8 milliard d'euros, devant les Bouches-du-Rhône et la Seine-Saint-Denis. Le Nord parvient, malgré tout, à maintenir sa dette autour de 500 euros par habitant. Pourtant, en Seine-Maritime, où les dépenses sociales sont deux fois moins importantes, la dette est deux fois plus importante.

Tous ces chiffres représentant l'année 2013 sont mis à disposition gratuitement sur le site de la Direction générale des collectivités locales.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/