1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Élections départementales 2015 : Manuel Valls et Nicolas Sarkozy s'attaquent par meetings interposés
1 min de lecture

Élections départementales 2015 : Manuel Valls et Nicolas Sarkozy s'attaquent par meetings interposés

REPORTAGE / REPLAY - L'ancien chef de l'État et le Premier ministre se jaugent à distance et multiplient les piques.

Nicolas Sarkozy le 16 mars 2015 à Palaiseau, lors d'un meeting en soutien au candidat aux départementales Georges Tron.
Nicolas Sarkozy le 16 mars 2015 à Palaiseau, lors d'un meeting en soutien au candidat aux départementales Georges Tron.
Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Départementales 2015 : Manuel Valls et Nicolas Sarkozy s'attaquent par meetings interposés
01:06
micros
La rédaction numérique de RTL

Manuel Valls et Nicolas Sarkozy étaient en meeting dans l'Essonne, lundi 16 mars. À Palaiseau, l'ancien président de la République a fustigé les alliances du Parti socialiste. "Monsieur Valls entouré par les Verts, les frondeurs, les communistes. Ça ne donne pas envie d'y aller", a-t-il ironisé, avant de critiquer l'optimisme du gouvernement en matière d'économie : "Il affirme chaque jour que la reprise est là. C'est bien le seul (...) Je croyais que le chômage allait reculer".

Des attaques qui ont trouvé leur réplique du côté d'Évry. Le Premier ministre a assuré qu'il refusait "la revanche de Nicolas Sarkozy sur les Français", fustigeant les hésitations de l'UMP face au Front national. "Quand il (Nicolas Sarkozy, ndlr) est incapable de choisir entre le FN et la gauche, non seulement il n'a pas de nerf mais il n'a ni colonne vertébrale ni conviction".

Un échange d'amabilités qui ressemble fort à un préambule de la présidentielle 2017. De quoi oublier que le candidat tout désigné de la gauche est encore, à l'heure actuelle, François Hollande.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/