4 min de lecture Élections départementales

Départementales 2015 : les ratés et polémiques du premier tour

REVUE DE WEB - Le premier tour des élections départementales a été marqué par quelques couacs constatés un peu partout en France.

Départementales 2015 : Le cigare de Manuel Valls amuse les internautes
Départementales 2015 : Le cigare de Manuel Valls amuse les internautes Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Romain Renner
Romain Renner
et Paul Guyonnet

Le premier tour des élections départementales a rendu son verdict, dimanche 22 marsL'UMP-UDI est en tête des suffrages, devant le Front national et le Parti socialiste. Mais ce premier acte a également été marqué par quelques couacs et polémiques.

Le Front national contre SOS Racisme

SOS Racisme a publié un tweet incitant les électeurs du Front national à "marquer (leur bulletin) d'une croix" pour désigner le candidat du binôme qu'ils préfèrent. Chaque bulletin raturé est considéré comme nul. Une raison suffisante pour que le FN décide d'attaquer l'association en justice.

"Le FN déposera plainte contre SOS Racisme pour manœuvre frauduleuse pour détourner des suffrages", a annoncé Wallerand de Saint-Just, le trésorier et ancien avocat du Front national. SOS Racisme a supprimé son tweet mais l'article L97 Code électoral annonce que "ceux qui, à l'aide de fausses nouvelles, bruits calomnieux ou autres manœuvres frauduleuses, auront surpris ou détourné des suffrages, déterminé un ou plusieurs électeurs à s'abstenir de voter, seront punis d'un emprisonnement d'un an et d'une amende de 15.000 euros".

Le FN prend la place de l'UMP

C'est une drôle d'erreur en forme de mauvaise blague qui frappe l'UMP dans la Manche. Dans le canton d'Equeurdreville, le parti de droite était arrivé derrière le parti socialiste et devant les frontistes, mais sera pourtant absent du second tour, devancé par le FN. En cause : une faute sur le procès-verbal récapitulant les résultats dans le canton. Pour 24 voix, l'auteur du document officiel a inversé les résultats des deux partis, donnant la victoire au Front national et donc la qualification pour le second tour. 

À lire aussi
Jacques Bompard, maire extrême-droite de la ville d'Orange (Vaucluse) extrême droite
Orange : deux partis d'extrême droite au second tour

Une bourde grossière, mais impossible à corriger dans la semaine puisque seul le tribunal administratif peut rectifier un procès-verbal erroné et qu'il n'a pas le droit de se prononcer entre les deux tours. Bilan des courses, le FN prendra part au second tour avant d'immédiatement subir un recours de la part du binôme UMP, une fois le scrutin passé. 

Des panneaux polémiques dans le Gard

Selon Midi Libre, la ville d'Aubord, dans le Gard, a été le théâtre d'une manœuvre peu loyale. Jean Denat, le conseiller général sortant du canton de Vauvert, aurait installé "des panneaux pour présenter le projet du futur collège" d'Aubord (Gard), à l'entrée de l'école qui centralise les bureaux de vote de la ville, ainsi que "des plans d'un programme d'Habitat du Gard".

Le maire d'Aubord aurait fini par retirer ces panneaux, sous la pression de Laurent Burgoa, "l'un des chefs de file de l'opposition au Conseil général". La préfecture du Gard a été prévenue et l'affaire sera consignée sur le PV du scrutin. Toujours selon Midi Libre, l'opposition estime que "25% des électeurs ont été impactés" par ces panneaux, installés de 8h à 13h. Un recours devrait être déposé.

Des bulletins au nom d'un candidat retiré

Le PCF a retiré son investiture à Jean-Pierre Sauvage, un candidat condamné pour pédophilie, dans le canton de Draveil (Essonne). Selon un journaliste du Monde, des bulletins portant son nom ont pourtant été distribués, tous les bureaux de vote n'ayant pas été prévenus de son retrait. Certains électeurs ont voté pour lui.

Des noms mal classés

Selon Le Télégramme, à Plabennec dans le Finistère les noms des candidats Christian Minguy et Katia Lussan (FN) n'ont pas été écrits dans l'ordre alphabétique, comme le dispose l'article R30 du Code électoral. "On ne s'oriente pas vers une invalidation du scrutin mais juste vers une éviction des deux candidats dont le bulletin n'a pas respecté les termes de la loi", explique le quotidien.

Le binôme Front national avait obtenu 0,81% des voix et fini en cinquième position dans ce canton dominé par l'Union de la droite et le Parti socialiste, en ballottage, EELV et un binôme "divers".

Le cigare de Manuel Valls

France Info raconte un événement qui a provoqué l'ire de nombreux internautes. Manuel Valls aurait fumé un cigare devant FC Barcelone - Real Madrid, après l'annonce des résultats. Visiblement "soulagé" que le Front national ne soit pas le premier parti de France, le Premier ministre, catalan, aurait donc fêté l'événement devant le clasico.

Des PV de scrutin volés

Le maire de Joncels (Hérault) a récupéré et gardé pour lui les PV du scrutin afin de protester contre la perte de son canton à cause du redécoupage territorial. Selon Midi Libre, le préfet de l'Hérault a dû envoyer les gendarmes au domicile de l'édile rebelle afin de les récupérer.

Pas de vote pour les CRS

Ce sont 78 CRS de Jarville-la-Malgrande (Meurthe-et-Moselle) qui ont été privés de vote, dimanche. Envoyés au dernier moment à Paris pour assurer la sécurité des médias nationaux, les CRS n'ont pas pu effectuer de demande de procuration.


"Leur commandant leur a expliqué qu'il y allait de toute manière avoir un faible taux de participation et qu'ils pourraient aller voter au second tour. Mais j'estime qu'ils ont été privés de leur droit de vote et cela me choque", explique le délégué régional du syndicat SGP-Police interrogé par L'Est Républicain.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections départementales Front national Manuel Valls
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7777108873
Départementales 2015 : les ratés et polémiques du premier tour
Départementales 2015 : les ratés et polémiques du premier tour
REVUE DE WEB - Le premier tour des élections départementales a été marqué par quelques couacs constatés un peu partout en France.
https://www.rtl.fr/actu/politique/departementales-2015-les-rates-et-polemiques-du-premier-tour-7777108873
2015-03-24 08:00:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/UaiE6-nx6RmE66xIioY8OA/330v220-2/online/image/2015/0323/7777104545_000-par8127297.jpg