1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Élections départementales 2015 : le front républicain offrirait une large victoire à l'UMP
2 min de lecture

Élections départementales 2015 : le front républicain offrirait une large victoire à l'UMP

Info RTL INFO RTL - Selon un sondage Odoxa pour "RTL" et "Le Parisien", le FN serait en tête des voix après le 1er tour des élections départementales, mais l'UMP devrait remporter un très grand nombre de victoires.

Manuel Valls et Nicolas Sarkozy à Paris, le 2 mars 2014.
Manuel Valls et Nicolas Sarkozy à Paris, le 2 mars 2014.
Crédit : MARTIN BUREAU / AFP
Marie-Pierre Haddad

À un peu moins de deux semaines du premier tour des élections départementales, l'écart se resserre entre le Front national et l'UMP. "Toujours premier parti de France avec 31% des intentions de vote dans le sondage Odoxa pour RTL, le Front national aborde ce scrutin en position de force", analyse l'étude.

Une vague bleue attendue

Ainsi, l'UMP et l'UDI remporteraient 29% des voix, tandis que le Parti socialiste et ses alliés en obtiendraient 20%. Quant au Front de gauche et à Europe Écologie Les Verts, ils récupèrent respectivement 8% et 4% des voix. Cependant, il est important de préciser que par rapport à un sondage également établi par Odoxa le 2 mars dernier, le Front national recule de deux points, contrairement à l'UMP, qui en gagne deux.

En ce qui concerne le second tour, les reports de voix "annoncent surtout un raz-de-marée pour l'UMP et une déroute historique pour le Parti socialiste", estime l'institut de sondage. Selon certaines estimations, le Parti socialiste pourrait perdre entre une trentaine et une quarantaine de départements. Seule consolation pour le parti de la majorité : "De bonnes réserves de voix à gauche lui offriront des possibilités de 'sauver les meubles' au second tour, dans les cantons où il pourra se maintenir".

Le front républicain inefficace auprès d'électeurs UMP

La vague bleue montrerait que le front républicain fonctionne très bien auprès des électeurs de gauche (52% voteraient UMP), mais pas du tout auprès de ceux de l'UMP. Les électeurs seraient même symboliquement un peu plus nombreux à préférer le Front national au Parti socialiste (28% à 27%). Mais ils seraient surtout 45% à s'abstenir. Dans le cas d'un duel "classique" entre le Parti socialiste et l'UMP, les électeurs du Front national pencheraient à 50% pour l'UMP, contre 5% pour le Parti socialiste. 45% choisiraient l'abstention.

À lire aussi

Même si le Parti socialiste se retrouve absent au second tour, il pourrait se maintenir "surtout lorsque ce sera face au Front national. Il peut donc espérer au second tour limiter, un peu, l'ampleur du tsunami du premier tour", ajoute l'étude. "70% de ceux qui ont voté extrême-gauche au premier tour se mobiliseraient pour le PS au second tour en cas de duel PS-FN. Mais même en cas de duel du PS face à l'UMP, les réserves de voix du PS sont honnêtes. 65% des électeurs d'extrême gauche du premier tour envisageraient de le soutenir", analyse Odoxa. 

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.