1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Élections départementales 2015 : le FN présent "dans tous les cantons"
1 min de lecture

Élections départementales 2015 : le FN présent "dans tous les cantons"

Le parti d'extrême droite sera présent partout lors des élections départementales, prévues les 22 et 29 mars 2015.

Un meeting du Front national à Marseille le 15 septembre 2013 (illustration).
Un meeting du Front national à Marseille le 15 septembre 2013 (illustration).
Crédit : AFP / BERTRAND LANGLOIS
La rédaction numérique de RTL & AFP

Le Front national sera représenté "dans tous les cantons" pour les élections départementales qui se tiendront en mars 2015, a annoncé le vice-président du FN, Florian Philippot, lors d'un déplacement en Seine-Saint-Denis.

"Nous serons présents dans tous les nouveaux cantons de la Seine-Saint-Denis mais aussi sur l'ensemble des cantons français. C'est une première, le Front national sera présent partout", a déclaré Philippot au Blanc-Mesnil, lors d'une réunion consacrée à la politique du Front national dans ce département.

Les élections départementales (ex-cantonales) se tiendront les 22 et 29 mars 2015, a confirmé dernièrement le Premier ministre. La loi fixant les dates doit être adoptée définitivement cet automne. "Il y a déjà eu une première commission nationale d'investiture où nous avons investi pas mal de candidats, et la seconde a lieu le 4 novembre. Nous allons maintenant très régulièrement en investir de nouveaux", a expliqué Philippot. Les électeurs seront appelés à choisir leurs prochains conseillers départementaux qui devront se présenter par binôme homme-femme.

Un homme, une femme

"Les paires ont cet avantage de permettre plus facilement des alliances. Présenter deux candidats en même temps nous permettra de présenter un candidat Front national et un candidat qui n'est pas forcément du Front national ou du Rassemblement bleu Marine, mais un patriote ou quelqu'un issu de la société civile pour faire progresser nos idées", a-t-il précisé.

À écouter aussi

Soulignant que le mode de scrutin, majoritaire à deux tours, offrait peu de "possibilités de triangulaires", le vice-président du Front national a déclaré que ces élections pourraient "se retourner contre le PS et l'UMP". "Avec deux candidats, nous serons très souvent dans les deux premiers, et souvent en tête au premier tour", a-t-il estimé.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.