1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Denis Baupin accusé de harcèlement sexuel : le secrétaire national d'EELV "ne doute pas" de la véracité des allégations
2 min de lecture

Denis Baupin accusé de harcèlement sexuel : le secrétaire national d'EELV "ne doute pas" de la véracité des allégations

REPLAY / INVITÉ RTL - David Cormand, secrétaire national d'EELV, réagit aux accusations portées par plusieurs députées contre Denis Baupin.

David Cormand, secrétaire national d'EELV, au micro de RTL le 9 mai 2016
David Cormand, secrétaire national d'EELV, au micro de RTL le 9 mai 2016
Crédit : RTL
Le secrétaire national d'EELV "ne doute pas" de la véracité des allégations
00:05:57
Denis Baupin accusé de harcèlement sexuel : le secrétaire national d'EELV "ne doute pas" de la véracité des allégations
00:05:59
Julien Absalon
Julien Absalon

Plusieurs députées ont décidé de briser la loi du silence, lundi 9 mai, en affirmant avoir été victimes d'agressions sexuelles ou harcèlement sexuel de Denis Baupin. Face à ces allégations, l'élu écologiste a démissionné de son poste de vice-président de l'Assemblée nationale, tout en niant catégoriquement ces allégations. Mais ce qui ressemblait à une découverte semblait pourtant être de notoriété publique dans les rangs parlementaires, à en croire certains témoignages.

Sa famille politique, celle d'Europe Europe-Les Verts, était-elle donc au courant de ces faits ? "C'est compliqué, répond David Cormand, secrétaire national du parti, au micro de RTL. Il y a un certain nombre de rumeurs, quand on n'a pas de témoignage direct d'une victime de ce qui a pu avoir lieu. Hélas, on est dans un milieu politique souvent sujet à recevoir ce qui relève de rumeurs".

Denis Baupin exclu du groupe écologiste ?

Pourtant, il explique avoir entendu "le témoignage direct" de Sandrine Rousseau, porte-parole d'EELV, qui affirme entre autres avoir été "plaquée contre un mur" par Denis Baupin qui cherchait à l'embrasser contre son gré. Pourquoi cette affaire n'est-alors pas sortie plus tôt ? David Cormand se justifie : "Vous savez, quand on est une femme victime de ce type d'agissements, il y a un temps qui n'est pas celui des médias et peut-être même pas celui de la justice. (...) Il faut d'abord trouver les ressources d'admettre qu'on a été victime de ce type d'agressions. On évolue dans un milieu politique où il faut renvoyer une notion de puissance et de force, et non pas de victime. Donc à part accompagner les personnes, prendre l'initiative c'est très compliqué".

Maintenant que le scandale a éclaté, David Cormand l'assure : "Je n'ai aucune raison de douter du fait que ces allégations sont justes". Par conséquent, l'avenir de Denis Baupin au sein du groupe écologiste s'annonce incertain. Les membres de ce dernier se réunissent d'ailleurs mardi pour décider d'une éventuelle sanction, dont le secrétaire nationale du parti espère quelle sera "ferme".

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire