2 min de lecture Assemblée nationale

Denis Baupin accusé de harcèlement : le vice-président de l'Assemblée a présenté sa démission

Plusieurs élues écologistes ont dénoncé des comportements de "harcèlement" ou d'"agression sexuelle" de la part de Denis Baupin, vice-président de l'Assemblée nationale.

Denis Baupin, le 4 avril 2015
Denis Baupin, le 4 avril 2015 Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
MariePierreHaddad75
Marie-Pierre Haddad
et AFP

Quatre élues écologistes, dont la porte-parole d'EELV Sandrine Rousseau, ont dénoncé, ce lundi 9 mai, dans une enquête menée par Mediapart et France Inter, des comportements de "harcèlement" ou d'"agression sexuelle" de Denis Baupin, vice-président de l'Assemblée nationale et mari de la ministre du Logement Emmanuelle Cosse.

Le témoignage de Sandrine Rousseau porte sur des faits présumés qui remontent à octobre 2011, lors d'une réunion d'Europe Ecologie-Les Verts à Montreuil. "À un moment donné, j'ai voulu faire une pause", a-t-elle raconté. "Dans le couloir qui longe la salle, Denis Baupin est venu. Il m'a plaquée contre le mur en me tenant par la poitrine, et a cherché à m'embrasser. Je l'ai repoussé violemment". Sandrine Rousseau dit avoir ressenti "un très grand malaise (...) J'ai immédiatement pensé que c'était absolument anormal que je subisse ça. Mais le mot agression sexuelle, je l'ai mis très longtemps après". 

Je vous présente ma démission de mes fonctions de vice-président de l'Assemblée nationale, afin d'assurer au mieux ma défense

Denis Baupin
Partager la citation

Denis Baupin a annoncé sa démission du poste de vice-président de l'Assemblée nationale. "M. Denis Baupin conteste fondamentalement l'idée de harcèlement sexuel et plus encore d'agression sexuelle, lesquels lui sont totalement étrangers", a indiqué l'avocat selon lequel le député "envisage" de porter plainte pour diffamation. "M. Denis Baupin ne fait l'objet d'aucune poursuite judiciaire, et le principe de la présomption d'innocence doit s'appliquer pleinement en sa faveur, souligne Me Emmanuel Pierrat. 

À lire aussi
Le domicile de Richard Ferrand à Motreff dans le Finistère, le 9 février 2019 enquête
Tentative d'incendie au domicile breton de Ferrand : un ADN découvert

"Estimant qu'il convient par-dessus tout de protéger les institutions de la République, et bien que contestant les rumeurs circulant à mon propos, je vous présente ma démission de mes fonctions de vice-président de l'Assemblée nationale, afin d'assurer au mieux ma défense", a écrit Denis Baupin dans un courrier adressé à Claude Bartolone, dont l'AFP a eu copie. Il revient désormais au groupe écologiste de désigner un nouveau vice-président(e), choix dont le bureau de l'Assemblée prendra acte, a-t-on précisé de source parlementaire. 
Denis Baupin, par ailleurs mari de la ministre du Logement Emmanuelle Cosse, était vice-président de l'Assemblée nationale depuis le 27 juin 2012. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Assemblée nationale Claude Bartolone Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7783152791
Denis Baupin accusé de harcèlement : le vice-président de l'Assemblée a présenté sa démission
Denis Baupin accusé de harcèlement : le vice-président de l'Assemblée a présenté sa démission
Plusieurs élues écologistes ont dénoncé des comportements de "harcèlement" ou d'"agression sexuelle" de la part de Denis Baupin, vice-président de l'Assemblée nationale.
https://www.rtl.fr/actu/politique/denis-baupin-accuse-de-harcelement-claude-bartolone-demande-sa-demission-de-la-vice-presidence-de-l-assemblee-7783152791
2016-05-09 12:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/XXZGkvBWsI-ojEdGaGoSHQ/330v220-2/online/image/2016/0509/7783152962_denis-baupin-le-4-avril-2015.jpg