1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Remaniement : à quoi pourrait ressembler le prochain gouvernement
2 min de lecture

Remaniement : à quoi pourrait ressembler le prochain gouvernement

INFOGRAPHIE - Plusieurs ministres sortants pourraient ne pas faire partie du nouveau gouvernement. Certains écologistes aimeraient y rentrer. Le point sur les tractations en cours.

Le gouvernement de Manuel Valls, le 17 juin 2014
Le gouvernement de Manuel Valls, le 17 juin 2014
Crédit : ALAIN JOCARD
Fanny Bonjean & Paul Guyonnet

La composition du nouveau gouvernement sera connue ce mardi 26 août, entre 15 heures et 20 heures, selon les informations de RTL. Arnaud Montebourgqui avait critiqué la politique de l'exécutif, n'en fera pas partie, tout comme Benoît Hamon et Aurélie Filippetti, qui ont fait part de leur souhait lundi de ne pas participer au gouvernement Valls II.

Aurélie Filippetti ne souhaite pas être reconduite

Aurélie Filippetti devrait suivre. L'ancienne ministre de la Culture, très critiquée par les intermittents du spectacle pour sa réforme sur leurs indemnités chômage, a adressé un courrier à François Hollande et Manuel Valls expliquant ne pas être candidate à un nouveau poste ministériel.

L'ancienne garde des Sceaux, Christiane Taubira, pourrait également ne pas participer au prochain gouvernement. Elle a plusieurs fois émis le vœu de quitter l'exécutif. Les radicaux, dont elle fait partie, ont critiqué la politique de François Hollande. Christiane Taubira aurait d'ailleurs envoyé un message de soutien à Arnaud Montebourg et Benoît Hamon durant le weekend.

Une entrée des écologistes ?

Qui pour les remplacer ? Les hypothèses sont nombreuses. Michel Sapin pourrait prendre le portefeuille de l'Économie. 

À écouter aussi

Certains écologistes y voient aussi l'opportunité de regagner un poste de pouvoir. La décision d'Europe Écologie - Les Verts de refuser de participer au gouvernement de Manuel Valls, en avril dernier, en avait révolté plus d'un au sein du parti. Jean-Vincent Placé, François de Rugy ou Denis Baupin ont été moins critiques envers l'exécutif que leurs confrères.

Si des écologistes reviennent au pouvoir, il serait probable qu'ils héritent du ministère de l'Écologie, jusqu'alors tenu par Ségolène Royal. Cette dernière pourrait alors se voir décerner un autre ministère.

Un gouvernement plus vallsien ?

Cette démission renforce Manuel Valls au poste de Premier ministre. François Hollande lui a ainsi témoigné sa confiance alors qu'il avait auparavant refusé une telle action à Jean-Marc Ayrault après les sorties d'Arnaud Montebourg à Florange.

Le prochain gouvernement devrait donc se recentrer sur la politique mise en place par Manuel Valls et il ne serait pas étonnant de voir certains de ses proches accéder à des postes. Les noms de Jean-Jacques Urvoas et André Vallini avaient déjà été évoqués lors du dernier remaniement.

Manuel Valls pourrait également faire appel à des personnalités de la société civile. Le nom de Louis Gallois, le président du conseil de surveillance de PSA, circule notamment.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/