1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Démission de Nicolas Hulot : qui pour le remplacer au gouvernement ?
1 min de lecture

Démission de Nicolas Hulot : qui pour le remplacer au gouvernement ?

ÉCLAIRAGE - L'Élysée a fait savoir qu'il n'y aura pas de remaniement, tant que le président de la République est à l'étranger. Pour remplacer Nicolas Hulot, aucune personnalité n'est aussi populaire que ce dernier.

Pascal Canfin, Barbara Pompili, Sébastien Lecornu et François de Rugy
Pascal Canfin, Barbara Pompili, Sébastien Lecornu et François de Rugy
Crédit : AFP
Démission de Nicolas Hulot : qui pour le remplacer au gouvernement ?
01:48
Vincent Derosier & Marie-Pierre Haddad

Le départ de Nicolas Hulot est un événement politique majeur. Ce mardi 28 août, l'exécutif affirme que "ce dernier peut être fier de son bilan au ministère de la Transition écologique" et que "la détermination de l'exécutif reste totale pour poursuivre dans la même direction, et avec le même niveau d'ambition".

Et maintenant ? Qui pour le remplacer et quand ? Il n'y aura pas de remaniement, tant que le président de la République est à l'étranger jusqu'ici pas d'exception à cette règle donc 
Nicolas Hulot ne sera pas remplacé avant jeudi soir "au plus tôt " dit l'Élysée

"Mais ça ne veut pas dire que le remaniement interviendra vendredi", prévient un conseiller. Il n'y a pas d'urgence. Rien ne filtre pour l’instant mais on sait par exemple que la ministre de la Culture Françoise Nyssen, aujourd'hui fragilisée, était très proche du ministre. D'après nos informations, la présence de Nicolas Hulot au gouvernement avait même pesé dans sa décision de rejoindre l'exécutif.

Pompili, Rugy, Lecornu ?

Pour remplacer Nicolas Hulot, il n'existe aucune personnalité aussi populaire. Emmanuel Macron pourrait choisir de donner les clés au secrétaire d'État Sébastien Lecornu qui connait bien les dossiers énergie notamment. Autre possibilité : faire appel à Barbara Pompili ou au président de l'Assemblée nationale François de Rugy ? Parmi les profils politiques, le nom de l’ancien ministre de François Hollande, Pascal Canfin, revient avec insistance. Selon Le Canard Enchaîné, il avait déjà été contacté par La République en Marche, il y a quelques mois, pour prendre la tête de liste pour les élections européennes. 

À lire aussi

Les états d’âme de Nicolas Hulot risquent de dissuader le président de la République de reprendre une personnalité de la société civile. Vendredi le séminaire de rentrée à l'Élysée pourrait ressembler à un séminaire d'intégration pour une ou une nouvelle venue.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/