1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Déficit public : Ciotti défend la règle de 3% du PIB
1 min de lecture

Déficit public : Ciotti défend la règle de 3% du PIB

Le député UMP Eric Ciotti a dénoncé les demandes d'abandon de la règle européenne d'un déficit public à 3% du PIB, évoquant la "lâcheté de nos gouvernements".

Le député UMP Éric Ciotti à Paris le 10 juin 2014
Le député UMP Éric Ciotti à Paris le 10 juin 2014
La rédaction numérique de RTL & AFP

La règle du plafond de 3% du PIB imposé par l'UE pour les déficits publics est "de bons sens", a défendu le député UMP Eric Ciotti ce mardi 19 août, contre ceux qui veulent son abandon.

Le fidèle de François Fillon a écarté l'argument avancé par ceux qui, à gauche notamment, réclament l'abandon de cette règle européenne, sur l'antenne de RFI. La sénatrice Marie-Noëlle Lienemann, de l'aile gauche du PS, a notamment demandé de "desserrer cet étau".

Ciotti dénonce ceux qui veulent vivre à crédit

"C'est un faux alibi à la lâcheté de nos gouvernements", selon M. Ciotti. "Cette règle est finalement de bon sens, c'est dire qu'on ne peut pas vivre à crédit, accumuler les déficits".

"2.000 milliards d'euros de dette pèsent sur la tête des Français", a déploré le président du conseil départemental des Alpes-maritimes.

À lire aussi

La France devait ramener son déficit public à 3% en 2015, objectif qui paraît inatteignable vu la croissance en panne.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/