1 min de lecture Patrimoine

Déclaration de patrimoine : Le Guen a sous-évalué ses biens

Jean-Marie Le Guen a reçu une "appréciation" de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, qui estime qu'il a sous-évalué ses biens.

Le secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, ici le 29 avril 2014, a appelé à une "insurrection démocratique et européenne"
Le secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, ici le 29 avril 2014, a appelé à une "insurrection démocratique et européenne" Crédit : AFP / ALAIN JOCARD
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Le secrétaire d'Etat chargé des Relations avec le Parlement, Jean-Marie Le Guen, a sous-évalué ses biens immobiliers, selon la Haute autorité pour la transparence de la vie publique.

La Haute autorité indique a "relevé que les biens et droits immobiliers détenus par l'intéressé étaient évalués à des montants inférieurs aux prix constatés pour des biens comparables" et lui a adressé une "appréciation".

"Malgré la difficulté inhérente à la valorisation de biens immobiliers, notamment lorsqu'ils sont détenus en indivision, la Haute Autorité a estimé que ces évaluations étaient susceptibles de porter atteinte au caractère exact de cette déclaration", explique-t-elle.

Jean-Marie Le Guen, entré au gouvernement après les municipales de mars 2014, a déclaré posséder un garage, des terrains et immeuble, dans sa déclaration. Le secrétaire d'Etat, assujetti à l'impôt de solidarité sur la fortune, déclare 2,6 millions d'euros de biens immobiliers.
 
"Dans ma déclaration de patrimoine, j'ai choisi de reprendre l'estimation de celui-ci effectuée par la HATVP", a réagi le secrétaire d'Etat dans un communiqué succinct. "Personne ne peut donc parler de sous-estimation. La lecture de l'appréciation de la Haute autorité se suffit à elle-même", ajoute-t-il.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Patrimoine Jean-Marie Le Guen Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants