1 min de lecture Réforme constitutionnelle

Déchéance de nationalité : "François Hollande a créé les conditions de l'échec", estime Nicolas Sarkozy

REPLAY / RÉACTION - Le président des Républicains refuse d'endosser la responsabilité de l'abandon de la réforme constitutionnelle. Selon lui, François Hollande "condamne le pays à l'immobilisme".

Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière
>
"François Hollande a créé les conditions de l'échec", estime Nicolas Sarkozy Crédit Image : XAVIER LEOTY / AFP | Crédit Média : Dominique Tenza | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 3
Dominique Tenza et Claire Gaveau

François Hollande et le gouvernement ont donc définitivement reculé sur la question de la déchéance de la nationalité. Quatre mois après les attentats du 13 novembre, le président de la République renonce à une révision constitutionnelle qui l'aurait conduit à réunir le Parlement en Congrès exceptionnel à Versailles. Après de longs mois de discussions, le compromis était désormais jugé hors d'atteinte pour l'exécutif alors que cette proposition faisait débat au sein même de la majorité présidentielle.

Malgré ces divergences au sein de la gauche, François Hollande critique ouvertement la position de la droite et "déplore profondément cette attitude". La droite est en effet pointé du doigt pour avoir coulé la réforme constitutionnelle. Une accusation que rejette Nicolas Sarkozy. "Nous sommes au cœur du système de M. Hollande. À force de promettre tout et son contraire, de tenir mensonge sur mensonge, la réalité c'est qu'il condamne le pays à un blocage et à l'immobilisme. Il a créé les conditions de l'échec", critique le président des Républicains.

Mais l'ancien chef de l'État, qui regrette que "cette révision constitutionnelle, telle qu'elle a été annoncée, soit arrêtée", voit plus loin. Selon lui, la solution serait de développer une nouvelle politique pénale. "Il pourrait remettre en chantier sa politique pénale qui protège les Français et qui sanctionne les délinquants et les criminels", lance-t-il.

À lire aussi
Le fronton du Conseil constitutionnel réforme constitutionnelle
"La Constitution de la Ve République est à la fois forte et souple", estime Alain Duhamel
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme constitutionnelle Nicolas Sarkozy Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7782610667
Déchéance de nationalité : "François Hollande a créé les conditions de l'échec", estime Nicolas Sarkozy
Déchéance de nationalité : "François Hollande a créé les conditions de l'échec", estime Nicolas Sarkozy
REPLAY / RÉACTION - Le président des Républicains refuse d'endosser la responsabilité de l'abandon de la réforme constitutionnelle. Selon lui, François Hollande "condamne le pays à l'immobilisme".
https://www.rtl.fr/actu/politique/decheance-de-nationalite-francois-hollande-a-cree-les-conditions-de-l-echec-estime-nicolas-sarkozy-7782610667
2016-03-30 17:22:18
https://cdn-media.rtl.fr/cache/sO1l9GPXlRZ3uRDK_76YXg/330v220-2/online/image/2015/1209/7780792317_sarkozy.jpg