1 min de lecture Nicolas Sarkozy

Débat télévisé : Hollande et Sarkozy se sont rendu coup pour coup

Pendant près de trois heures, François Hollande et Nicolas Sarkozy se sont livré mercredi soir un âpre combat lors du débat télévisé de l'entre-deux-tours pour tenter de rallier à leur cause les indécis. Le candidat socialiste s'en est pris au bilan du Président sortant. Il lui a vertement reproché d'être "toujours content" de lui malgré les échecs, citant par exemple le chômage. Son rival UMP a ironisé sur l'inexpérience de son adversaire. Il l'a accusé, notamment, de "mal connaître l'Europe" et lui a lancé : "Votre normalité n'est pas à la hauteur des enjeux". Au rang des petites phrases, l'histoire retiendra peut-être que Nicolas Sarkozy a traité François Hollande de "petit calomniateur" lorsque celui-ci l'accusait d'avoir nommé des proches à des postes stratégiques.

Les deux adversaires se sont à un moment mutuellement accusé de mentir aux Français lors d'un échange extrêmement vif
Les deux adversaires se sont à un moment mutuellement accusé de mentir aux Français lors d'un échange extrêmement vif Crédit : AFP / Patrick Kovarik
Micro RTL
La rédaction de RTL et Marie-Bénédicte Allaire

Le débat télévisé d'entre deux tours était présenté comme le point d'orgue de la campagne. Le combat a été âpre mercredi soir entre François Hollande et Nicolas Sarkozy. Âpre... et long : 144 minutes. Le face à face a tourné à l'affrontement parfois virulent.
Revivez les temps forts du débat Hollande-Sarkozy

Les principales citations du débat Hollande-Sarkozy

Nicolas Sarkozy
* "La fonction de président de la République, ce n'est pas une fonction normale. La situation que nous connaissons, ce n'est pas une situation normale. Votre normalité, elle n'est pas à la hauteur des enjeux".
* "Dans votre volonté de démontrer l'indémontrable vous mentez"
* "Aller dire, M. Hollande, qu'il n'y a plus d'impôt sur la fortune, que nous avons fait des cadeaux aux riches, c'est une calomnie, c'est un mensonge"
* "Vous êtes un petit calomniateur"
* "M. Hollande, ce n'est pas le concours de la petite blague"
* "L'Europe s'en est sortie et c'est très heureux pour nous et c'est très heureux pour les Européens"
* "Nous sommes dans un monde dangereux, un monde difficile, où il faut savoir prendre des décisions, tenir un cap et assumer ses responsabilités"
   
François Hollande
* "Monsieur Sarkozy, vous aurez du mal à passer pour une victime, pour l'agneau qui vient de naître"
* "Avec vous, c'est très simple, ce n'est jamais de votre faute"
* "Vous êtes toujours content de vous. Quoi qu'il arrive, quoi qu'il se passe, vous êtes content. Les Français le sont moins"
* "Oui, parce que là vous ajoutez la calomnie au mensonge, vous n'êtes pas capable de tenir un raisonnement sans être désagréable avec votre interlocuteur. Après, vous dites que vous êtes un président rassembleur (...) et que vous n'acceptez pas l'invective, la mise en cause ?  Et vous pensez que vous pouvez tout me dire ?"
* "L'europe ne s'en est pas sortie, elle est aujourd'hui confrontée à une possible résurgence de la crise avec une austérité généralisée, et je ne la veux pas".
  * "Voilà le choix qui est posé pour dimanche : continuer avec vous, Nicolas Sarkozy, ou changer. Il n'y a pas de peur à installer, que les Français n'aient pas peur"
2012 et vous OK

Lire la suite
Nicolas Sarkozy François Hollande Politique
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7747683001
Débat télévisé : Hollande et Sarkozy se sont rendu coup pour coup
Débat télévisé : Hollande et Sarkozy se sont rendu coup pour coup
Pendant près de trois heures, François Hollande et Nicolas Sarkozy se sont livré mercredi soir un âpre combat lors du débat télévisé de l'entre-deux-tours pour tenter de rallier à leur cause les indécis. Le candidat socialiste s'en est pris au bilan du Président sortant. Il lui a vertement reproché d'être "toujours content" de lui malgré les échecs, citant par exemple le chômage. Son rival UMP a ironisé sur l'inexpérience de son adversaire. Il l'a accusé, notamment, de "mal connaître l'Europe" et lui a lancé : "Votre normalité n'est pas à la hauteur des enjeux". Au rang des petites phrases, l'histoire retiendra peut-être que Nicolas Sarkozy a traité François Hollande de "petit calomniateur" lorsque celui-ci l'accusait d'avoir nommé des proches à des postes stratégiques.
https://www.rtl.fr/actu/politique/debat-televise-hollande-et-sarkozy-se-sont-rendu-coup-pour-coup-7747683001
2012-05-03 06:09:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/C0hpOMfvu_3ujXf-KPDc0g/330v220-2/online/image/2012/0503/7747683038_les-deux-adversaires-se-sont-a-un-moment-mutuellement-accuse-de-mentir-aux-francais-lors-d-un-echange-extremement-vif.jpg