1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. DÉBAT - Le remaniement est-il un non-événement ?
2 min de lecture

DÉBAT - Le remaniement est-il un non-événement ?

Non-événement, fin de règne, reflet d’une France au point mort, les critiques sont nombreuses à l'issue du remaniement. Mais à y regarder de plus près, ce gouvernement est peut-être beaucoup plus politique qu’il n’y paraît.

Emmanuel Macron et son gouvernement.
Emmanuel Macron et son gouvernement.
Crédit : AFP
Gouvernement Borne II : un remaniement pour rien ?
00:07:16
Gouvernement Borne II : un remaniement pour rien ?
00:07:16
Yves Calvi & Marine Derquenne

Le grand remaniement tant attendu pourrait marquer le démarrage du quinquennat. Les poids lourds sont en place et il n'y a pas une minute à perdre pour faire avancer le pays. Mais les critiques sont nombreuses : est-ce un coup pour rien de la part d'Emmanuel Macron ? Mathilde Siraud, journaliste au service politique du Point en débat avec le fondateur d'Atlantico Jean-Sébastien Ferjou.

"C'est davantage un ajustement qu'un remaniement, et il est davantage technique que politique", explique la journaliste du Point. Emmanuel Macron a mis deux semaines à consulter les forces politiques avec la Première ministre et on aurait pu penser qu'il aurait pu essayer d'attirer et de rassembler. Finalement, c'est un gouvernement resserré sur sa majorité "qui parle davantage à l'entre-soi macroniste qu'aux Français", explique Mathilde Siraud. "La configuration du pays aurait pourtant appelé plus d'ajustements politiques", explique le fondateur d'Atlantico.

La journaliste du Point estime que "ce nouveau gouvernement pour Macron ne règle pas son problème politique qui va être celui de trouver des majorités. Là, on a du mal à voir comment ça va se passer concrètement" d'autant plus que "ça risque de prendre beaucoup de temps et d'être très compliqué pour le gouvernement de pouvoir faire voter ses textes de loi", explique-t-elle.

Macron s'est éteint au début du deuxième quinquennat

"Même quand on parle avec des piliers de la majorité, y compris ceux qui étaient là en 2017, ils constatent une espèce d'éclipse", explique Jean-Sébastien Ferjou. Emmanuel Macron s'est-il éteint ? "Il est trop tôt pour le dire". Le président "vient d'être réélu par les Français pour un mandat de cinq ans et on a connu un Emmanuel Macron rebondissant dans des circonstances très difficiles" comme après les "gilets jaunes", où il a su renouer un lien avec les Français. Donc "rien n'est jamais fini" mais c'est vrai qu'on a "une impression de dévitalisation comme si le président était un peu perdu, assommé par les circonstances et qu'il ne savait pas bien comment reprendre la main", explique le fondateur d'Atlantico.

"Très vite, il va y avoir la logique d'écurie qui va se mettre en place dans la majorité, donc à voir combien de temps ça tient", poursuit Mathilde Siraud. "De toute manière, on sait qu'il garde une arme précieuse en cas de blocage : celle de la dissolution", souligne-t-elle. Deux membres d'Agir, des représentants d'Édouard Philippe, de François Bayrou... "tous les calculs d'Emmanuel Macron sont-ils vraiment à la hauteur de l'enjeu du président : trouver une majorité pour gouverner ?", interroge Jean-Sébastien Ferjou.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

 

À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/