1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Débat présidentielle 2017 : les entreprises ont-elles pu payer en euro avant 2002 ?
1 min de lecture

Débat présidentielle 2017 : les entreprises ont-elles pu payer en euro avant 2002 ?

FACT-CHECKING - La candidate du Front national a affirmé que, de 1993 à 2002, les entreprises pouvaient déjà payer en euro. Son adversaire d'"En Marche !" a contredit cette affirmation.

Marine Le Pen lors du débat télévisé le 3 mai 2017
Marine Le Pen lors du débat télévisé le 3 mai 2017
Crédit : Capture d'écran France 2
Philippe Peyre
Philippe Peyre
Journaliste

C'est le cheval de bataille de Marine Le Pen : le retour à une monnaie nationale dans le portefeuille des Français. Seulement, la candidate frontiste n'exclut pas la possibilité que cette monnaie nationale coexiste avec une monnaie commune en Europe. 

"Les Français auront une monnaie nationale, et il y en aura une autre qui servira aux banques centrales et aux grandes entreprises afin de commercer entre elles, a lancé Marine Le Pen, expliquant que ce système a existé "juste avant l'euro". "Donc les grandes entreprises payaient en euros avant ?", lui a alors rétorqué Emmanuel Macron. "De 1993 à 2002, toutes les entreprises pouvaient payer en euro, a affirmé la candidate frontiste. Ce système a parfaitement fonctionné, vous le savez très bien, dans le cadre du SME (serpent monétaire européen, ndlr)".

La candidate du Front national a-t-elle raison sur ce point ? Les entreprises pouvaient-elles payer en euro de 1993 à 2002 ? Il s'avère que l'euro a été introduite sous sa forme immatérielle avant qu'elle ne circule sous sa forme fiduciaire mais en 1999, et non en 1993, comme l'a affirmé à tort Marine Le Pen.

La candidate a également fait référence à l'Écu, un panier de monnaies créé en 1979 dans le cadre du système monétaire européen (SME) dans la perspective de stabiliser les taux de change entre les monnaies des différents pays européens. "L'Écu était une unité de compte fondée sur un panier de monnaies dont la valeur était la moyenne pondérée des différentes devises qui le composaient en fonction du poids relatif dans différentes économies", a rappelé Éric Dor, directeur de recherche à l'école de commerce Ieseg, dans les colonnes du Point. L'Écu n'était donc pas une monnaie physique mais un panier de monnaies. "Les banques centrales échangeaient entre elles dans cette unité de compte, plus stable que les monnaies nationales, mais les acteurs privés n'ont quasiment pas échangé en Écu", précise Le Monde

À regarder

Débat présidentielle 2017 : les temps forts de l'affrontement Macron-Le Pen
03:11
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/