1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Débat présidentielle 2017 : "L'image de Marine Le Pen ne sortira pas indemne de cet épisode", pour Alain Duhamel
1 min de lecture

Débat présidentielle 2017 : "L'image de Marine Le Pen ne sortira pas indemne de cet épisode", pour Alain Duhamel

REPLAY - ÉDITO - Alain Duhamel revient sur la stratégie choisie par Marine Le Pen lors du débat et les conséquences qui vont suivre.

Marine Le Pen lors du débat présidentiel le 3 mai 2017
Marine Le Pen lors du débat présidentiel le 3 mai 2017
Crédit : Capture d'écran France 2
Alain Duhamel : "l'image de Marine Le Pen ne sortira pas indemne de cet épisode"
03:13
Débat présidentielle 2017 : "L'image de Marine Le Pen ne sortira pas indemne de cet épisode", pour Alain Duhamel
03:16
Alain Duhamel

Hier soir, seulement 16,5 millions de téléspectateurs ont regardé le débat de l'entre-deux-tours entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Ce débat aura, pour Alain Duhamel, des conséquences sur le second tour. "Le climat de violence qu'a installé délibérément Marine Le Pen dès le début de ce duel (...) et cette volonté en permanence d'avoir l'air de monter à l'assaut à créé un climat tout à fait inhabituel", juge l'éditorialiste. Selon lui, certains qui envisageaient de s'abstenir ou de voter blanc pourraient arrêter un choix après ce débat. 

Alain Duhamel estime également que "l'image de Marine Le Pen ne sortira pas indemne de cet épisode". Si cette stratégie était voulue par la candidate du Front national, elle n'en était pas moins risquée. "Elle a joué son va-tout. Elle a quand même décidé d'organiser le débat sur le terrain privilégié d'Emmanuel Macron, c'est à dire le terrain économique et social et pas sur le terrain identitaire", analyse Alain Duhamel. "Elle a également choisi d'utiliser les mots et le ton des meetings s'adressant aux supporters et non pas des interviews télévisées ou radio s’adressant à l'ensemble de la population", explique-t-il. 

L'éditorialiste estime également que Marine Le Pen a pris le contre-pied de ce qui était sa stratégie depuis le départ, c'est à dire : la France apaisée. Résultat selon Alain Duhamel, "au moment où le Front républicain se fissure, le plafond de verre se renforce".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/