1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Débat présidentielle 2017 : "Je ne soutiens pas l'UOIF", répond Macron à Le Pen
1 min de lecture

Débat présidentielle 2017 : "Je ne soutiens pas l'UOIF", répond Macron à Le Pen

Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont rendus coups pour coups sur la question du fondamentalisme islamiste.

Emmanuel Macron lors du débat présidentiel le 3 mai 2017
Emmanuel Macron lors du débat présidentiel le 3 mai 2017
Crédit : Capture d'écran France 2
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

Après l'économie et l'emploi, le débat s'est engagé sur la question de la lutte contre le terrorisme. Marine Le Pen souhaite tordre le cou au fondamentalisme islamiste et "s'attaquer aux associations qui vous soutiennent, M. Macron, comme l'UOIF (Union des organisations islamiques de France, ndlr). En réalité, c'est une association islamiste, qui défend le fondamentalisme islamiste, qui à chacun de ses congrès invite des gens qui sont venus exprimer leur haine des juifs, leur haine des homosexuels, leur haine des mécréants. Ce sont les faux nez des Frères musulmans. (Ils) n'ont pas l'air de vous déranger. C'est très révélateur et problématique." La candidate du Front national est convaincue qu'Emmanuel Macron n'éradiquera pas "l'idéologie du fondamentalisme islamiste" s'il était élu, "parce que vous êtes soumis à eux, ils vous tiennent."

Face à cette attaque, Emmanuel Macron s'est félicité de voir Marine Le Pen "défendre les homosexuels". Et d'enchaîner : "Je ne soutiens pas l'UOIF", a-t-il précisé. "Si l'UOIF prononce, invite, mène des activités contraires à la loi de la République, je la ferai interdire. Je ne connais pas les dirigeants de l'UOIF, je ne les ai jamais rencontrés, et à ma connaissance le dernier parti politique, qui a eu maille à partir avec eux et qui les a fait participer au débat, c'est le Front national avec Louis Aliot. Donc balayez devant chez vous, mais ne venez pas me chercher là-dessus. Ces gens-là, je ne les connais pas, je n'ai pas de relation avec eux." Et le candidat de conseiller à Marine Le Pen de "porter plainte" contre eux si l'association "ne respecte pas les lois de la République."

À regarder

Débat présidentielle 2017 : les temps forts de l'affrontement Macron-Le Pen
00:03:11
La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.