2 min de lecture Parti socialiste

Débat du PS : la parité, sujet consensuel pour les 4 candidats

Les quatre candidats à la tête du Parti socialiste se sont tous prononcés en faveur d'une parité plus forte en politique, dans leur parti comme dans l'exécutif, lors du débat du mercredi 7 mars.

Luc Carvounas, Olivier Faure, Stéphane Le Foll et Emmanuel Maurel se disputent la tête du PS
Luc Carvounas, Olivier Faure, Stéphane Le Foll et Emmanuel Maurel se disputent la tête du PS Crédit : Frédéric Bukajlo / Sipa Presse pour RTL
Thibaut Deleaz
Thibaut Deleaz
Journaliste RTL

Que doit faire le Parti socialiste pour garantir l'égalité femmes-hommes ? Alors qu'il n'y a aucune femme présente parmi les quatre candidats à la tête du parti, Emmanuel Maurel propose une direction en binôme. "Il ne faut pas être injuste avec le PS, nous sommes le parti qui a imposé la parité", a-t-il ajouté. Les quatre candidats se sont tous prononcés en faveur de la parité lors du débat RTL, Le Figaro et LCI mercredi 7 mars.

Olivier Faure plaide pour une "parité réelle". Il regrette que lors de la composition d'un gouvernement, "on choisi(sse) les femmes qui vont simplement compléter et avoir les postes subsidiaires". Il souhaite que dans l'exécutif, les "femmes puissent assumer les responsabilités à égalité avec les hommes".

Il faut la parité "dans les instances du parti", plaide Stéphane Le Foll. L'ancien ministre de l'Agriculture veut une parité "avec le souci des responsabilités" et pas seulement une parité en nombre.

À lire aussi
François Hollande le 8 septembre 2016 à Paris François Hollande
VIDÉO - "Je vais revenir" : François Hollande annonce son retour en politique

Luc Carvounas avait déjà "introduit les questions de parité dans (son) conseil municipal". "Demain, si je suis premier secrétaire, ce que j'ai porté comme élu local, je le ferai évidemment" pour le Parti socialiste.

S'engager pour l'égalité salariale

Sur la question de l'égalité salariale, Emmanuel Maurel souhaite que le PS soit "résolument engagé". Olivier Faure assure également que "les femmes doivent être enfin traitées à égalité avec les hommes".

Il faut des sanctions financières pour les entreprises qui ne respectent pas la loi

Luc Carvounas
Partager la citation

"L'égalité femme-homme sur les salaires est un sujet qui doit nous alerter", soutient Luc Carvounas. Il appelle à "des sanctions financières pour les entreprises qui ne respectent pas la loi". Le gouvernement d'Édouard Philippe a annoncé des mesures en ce sens mercredi 7 mars.

Stéphane Le Foll appelle à se mobiliser pour l'enjeu des violences faites aux femmes. Il souhaite également que le PS se rapproche d'associations pour éviter que des agressions sexuelles, comme celles qui ont eu lieu au sein du Mouvement des jeunes socialistes, ne se reproduisent. "Il faut que la parole se libère", a-t-il assuré.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Parti socialiste Débat Parité
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7792536603
Débat du PS : la parité, sujet consensuel pour les 4 candidats
Débat du PS : la parité, sujet consensuel pour les 4 candidats
Les quatre candidats à la tête du Parti socialiste se sont tous prononcés en faveur d'une parité plus forte en politique, dans leur parti comme dans l'exécutif, lors du débat du mercredi 7 mars.
https://www.rtl.fr/actu/politique/debat-du-ps-la-parite-sujet-consensuel-pour-les-4-candidats-7792536603
2018-03-08 00:26:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/QRUn4af1oh4ezhWVsONwMQ/330v220-2/online/image/2018/0307/7792536772_luc-carvounas-olivier-faure-stephane-le-foll-et-emmanuel-maurel-se-disputent-la-tete-du-ps.jpg