1 min de lecture Sport

David Douillet succède à Jouanno au ministère des Sports

L'ancien judoka reconverti en politique, David Douillet, est nommé ministre des Sports en remplacement de Chantal Jouanno, élue sénatrice dimanche. Cette dernière avait annoncé sur RTL lundi midi son intention de démissionner. Le double champion olympique et quadruple champion du monde était déjà membre du gouvernement depuis le mois de juin, en tant que secrétaire d'Etat chargé des Français de l'étranger. Il n'est pas remplacé à ce poste pour le moment. Il est également député des Yvelines depuis 2009.

Jérôme Florin
Jérôme Florin Journaliste RTL

Une ascension rapide en politique

L'ascension politique de David Douillet, âgé de 42 ans, est rapide puisqu'il a intégré le bureau exécutif de l'UMP il y a deux ans à peine.
 
Après ses deux titres olympiques, il prend sa retraite sportive et construit sa popularité médiatique en acceptant des missions rassembleuses.

Il refuse une place de candidat de la droite aux élections municipales à Paris (en 2001 puis en 2008) mais est ambassadeur à l'Unesco, parraine la Patrouille de France et l'opération Pièces jaunes.

Son image de héros de proximité est renforcée par son aisance au contact des médias et du public, sa position de chef de foyer moderne : père d'un jeune garçon avec sa femme, chacun ayant deux enfants de précédentes unions. Il n'échappe cependant pas toujours à la controverse.
  
Ainsi, dans son autobiographie parue en 2000 (L'âme du conquérant), il compare la conquête d'une femme à "l'excitation de la chasse" et affirme que la place de la femme est "au foyer". "On dit que je suis misogyne. Mais tous les hommes le sont. Sauf les tapettes", écrit-il plus loin.

David Douillet a aussi connu des déboires judiciaires. En 2000, il est mis en examen dans l'affaire de la faillite d'une agence de voyages dont il était actionnaire. Il bénéficie en 2002 de l'amnistie post-présidentielle de Jacques Chirac, étendue cette année-là aux grands sportifs.

En 2008, il a été débouté dans un procès en diffamation contre le site internet d'information Bakchich.info, qui l'accusait d'évasion fiscale.

Chantal Jouanno a choisi le Sénat


La ministre des Sports Chantal Jouanno, élue dimanche sénatrice UMP à Paris, a annoncé lundi sur RTL sa démission, en précisant qu'elle en avait informé le président Nicolas Sarkozy et le Premier ministre François Fillon.

"J'ai choisi de siéger comme sénateur car c'est plus légitime quand on se présente à une élection pour la première fois et il est nécessaire de se consacrer à plein à un projet parisien", a-t-elle expliqué.

La nouvelle sénatrice de Paris, déjà conseillère régionale d'Ile-de-France, a assuré sur RTL avoir "fait part" à Nicolas Sarkozy, avant l'élection de dimanche, de son "souhait" de siéger à la haute assemblée. "Il n'y avait pas de raison que ça se passe dans la difficulté", a ajouté Mme Jouanno.

Championne de karaté et ex-conseillère de Nicolas Sarkozy, au ministère de l'Intérieur puis à l'Elysée, Chantal Jouanno était entrée au gouvernement en janvier 2009 d'abord comme secrétaire d'Etat chargée de l'Ecologie. Elle a été nommée en novembre 2010 ministre des Sports, un domaine qui jusque là n'était qu'un secrétariat d'Etat. Elle est également conseillère régionale d'Ile-de-France.

Longuet et Leroy restent

Le ministre de la Défense, Gérard Longuet, lui aussi élu au Sénat, conserve ses fonctions, de même que le ministre de la Ville Maurice Leroy, battu lors du scrutin de dimanche, a-t-on confirmé à l'Elysée, précisant que les anciennes fonctions de David Douillet seraient "réattribuées ultérieurement".


Lire la suite
Sport Politique Élections sénatoriales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7721334459
David Douillet succède à Jouanno au ministère des Sports
David Douillet succède à Jouanno au ministère des Sports
L'ancien judoka reconverti en politique, David Douillet, est nommé ministre des Sports en remplacement de Chantal Jouanno, élue sénatrice dimanche. Cette dernière avait annoncé sur RTL lundi midi son intention de démissionner. Le double champion olympique et quadruple champion du monde était déjà membre du gouvernement depuis le mois de juin, en tant que secrétaire d'Etat chargé des Français de l'étranger. Il n'est pas remplacé à ce poste pour le moment. Il est également député des Yvelines depuis 2009.
https://www.rtl.fr/actu/politique/david-douillet-succede-a-jouanno-au-ministere-des-sports-7721334459
2011-09-27 08:15:00