2 min de lecture Soudan

Darfour : Recherché pour crime contre l'humanité, il survit à une attaque

Ali Kosheib, sous le coup d'un mandat d'arrêt pour crime contre l'humanité, a échappé à une tentative d'assassinat ce dimanche 7 Juillet. Une attaque qui souligne le regain de tension à l'ouest du Soudan.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un homme recherché pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité au Darfour par la Cour pénale internationale (CPI) a survécu ce dimanche 7 juillet à une tentative d'assassinat à Nyala. La principale ville du Darfour, théâtre de violences et de pillages.

"Ali Kosheib a échappé à un assassinat, mais son garde et son chauffeur ont été tués à Nyala". La CPI, basée à La Haye, a émis un mandat d'arrêt contre M. Kosheib en 2007 pour "crimes contre l'Humanité et crimes de guerre" commis au cours de la guerre civile au Darfour, déclenchée en 2003.


La CPI a également délivré un mandat d'arrêt contre le président soudanais Omar el-Béchir pour les mêmes chefs d'accusation.

300 000 morts en dix ans

Selon la CPI, Kosheib recrutait, armait et finançait la redoutée milice pro-gouvernementale Janjawid et a mené différentes attaques contre des civils soupçonnés de soutenir les rebelles.

À lire aussi
Le compte Instagram d'un internaute qui a changé sa photo de profil pour un fond bleu Connecté
Pourquoi des internautes affichent un fond bleu comme photo de profil

Les rebelles des tribus noires du Darfour se sont soulevés en 2003 contre le gouvernement de Khartoum dominé par les Arabes. Depuis, la région est secouée par des violences qui ont fait plus de 300.000 morts en dix ans selon l'ONU, 10.000 selon Khartoum.
Début juin, la procureure de la CPI Fatou Bensouda a affirmé que Kosheib avait participé à une attaque menée par les forces gouvernementales dans le centre du Darfour en avril.

Plus de 100 civils ont été tués lors de cette attaque et quelque 30.000 autres ont dû fuir vers le Tchad voisin alors que les assaillants "tiraient à l'aveuglette, brûlaient des maisons et des boutiques, volaient le bétail et pillaient des biens".

De nouveaux heurts à Nyala

La tentative d'assassinat contre M. Kosheib s'est produite à Nyala, théâtre depuis mercredi soir de combats urbains épisodiques, liés à des "différends" entre membres de forces de sécurité.
Les heurts ont été déclenchés par la mort d'un célèbre bandit local, également membre d'une unité de police paramilitaire du Darfour-Ouest.

Dimanche, des hommes armés ont attaqué des boutiques, et des explosions et échanges de tirs étaient entendus.
Ali Al-Zaatari, le coordinateur de l'ONU pour le Soudan, a confirmé la mort de "deux travailleurs humanitaires soudanais de l'ONG World Vision International" alors qu'un troisième se trouve dans un état critique. Le bureau de l'ONG s'est retrouvé pris jeudi sous les tirs croisés des combattants.

Ces incidents ajoutent au regain de tensions que connaît le Darfour depuis début 2013 et qui a déjà poussé 300.000 personnes à fuir les combats dans cette région de l'ouest du Soudan, selon l'ONU.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Soudan Guerre Info
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7762953581
Darfour : Recherché pour crime contre l'humanité, il survit à une attaque
Darfour : Recherché pour crime contre l'humanité, il survit à une attaque
Ali Kosheib, sous le coup d'un mandat d'arrêt pour crime contre l'humanité, a échappé à une tentative d'assassinat ce dimanche 7 Juillet. Une attaque qui souligne le regain de tension à l'ouest du Soudan.
https://www.rtl.fr/actu/politique/darfour-recherche-pour-crime-contre-l-humanite-il-survit-a-une-attaque-7762953581
2013-07-07 23:41:00