1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Crise des migrants : "Manuel Valls a tenu des propos irresponsables", selon Xavier Bertrand
1 min de lecture

Crise des migrants : "Manuel Valls a tenu des propos irresponsables", selon Xavier Bertrand

REPLAY / INVITÉ RTL - Le maire de Saint-Quentin regrette que le gouvernement français "n'assume pas ses responsabilités" alors que certains éléments "ne dépendent pas de l'Europe".

Xavier Bertrand, invité de RTL, le 31 août 2015
Xavier Bertrand, invité de RTL, le 31 août 2015
Crédit : Paul Guyonnet / RTL.fr
Xavier Bertrand veut "désarmer les gens du voyage"
07:30
Xavier Bertrand veut "désarmer les gens du voyage"
07:27
Claire Gaveau
Claire Gaveau

"Est-il possible d'accueillir tous ceux qui demandent l'asile ?" Xavier Bertrand s'est montré extrêmement ferme à propos de la situation actuelle à Calais et sur la crise des migrants. Si Manuel Valls sera dans le Nord pour demander de l'argent à l'Europe ce lundi 31 août, après son discours de clôture à l'université d'été du PS, le maire de Saint-Quentin dénonce un discours "pour faire plaisir au Parti socialiste". "Je préférais quand Manuel Valls s'inspirait de Michel Rocard et pas de François Hollande. Un premier ministre doit se soucier de l'intérêt général et pas de l'intérêt de son parti", dénonce-t-il, regrettant des propos "irresponsables".

Selon lui, certains éléments "ne dépendent pas de l'Europe", pointant une nouvelle fois du doigt la législation sur le travail des clandestins en Angleterre. Selon Xavier Bertrand, les migrants qui tentent de s'introduire dans le tunnel sous la Manche et qui s'installent dans les camions "doivent faire l'objet d'une obligation de quitter le territoire".

L'État de droit en France n'est plus respecté et ce qui monte c'est l'exaspération de cette majorité silencieuse

Xavier Bertrand

L'ancien ministre du Travail réclame notamment des moyens supplémentaires aux forces de l'ordre et des consignes à la justice. "L'État de droit en France n'est plus respecté et ce qui monte c'est l'exaspération de ces gens qui n'en peuvent plus, de cette majorité silencieuse alors que certains peuvent se permettre tout et n'importe quoi", a-t-il déclaré. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/