2 min de lecture Immigration

Crise des migrants : "Je suis favorable à revoir Schengen, pas à en sortir", explique Bruno Le Maire

LE GRAND JURY / REPLAY - Pour le député de l'Eure, si les migrants arrivent sur l'Union européenne, "l'humanité exige que nous les accueillions dignement".

micro générique Le Grand Jury Benjamin Sportouch iTunes RSS
>
Bruno Le Maire : "Qu'on intervienne militairement au sol en Syrie" Crédit Image : Romain BOE / Abaca Press pour RTL | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
245_MARTICHOUX
Elizabeth Martichoux et Claire Gaveau

La question des migrants est sur toutes les lèvres. Alors que Christiane Taubira a déclaré ouvertement qu'il fallait en "accueillir davantage", Laurent Fabius estime lui que cela va durer encore une dizaine d'années. "Je pense hélas que Laurent Fabius est optimiste. Ce n'est pas un problème qui va durer une dizaine d'années, c'est l'une des grandes questions du monde nouveau dans lequel nous entrons", a analysé Bruno Le Maire, invité du premier Grand Jury de la saison, en estimant que ces questions allaient "nous occuper pour plusieurs décennies".  

"On dit migrants, mais ce sont des hommes et des femmes comme vous et moi qui ont droit au respect", a-t-il continué alors que selon lui, il faut "traiter la cause de ces migrations de masse". La première chose à faire ? "Intervenir militairement en Syrie, comme je le demande depuis plusieurs mois, pour éradiquer définitivement la menace islamiste", a-t-il déclaré.

Tous ceux que nous n'avons pas convaincus de rester chez eux, l'humanité exige que nous les accueillions dignement

Bruno Le Maire
Partager la citation

Mais le député de l'Eure, probable candidat à la primaire des Républicains, ne s'arrête pas là pour répondre à ces flux migratoires de plus en plus importants. "Il faut rétablir la paix, intervenir dans les pays d'origine et continuer à lutter contre les passeurs", a-t-il annoncé saluant notamment la proposition de Bernard Cazeneuve sur la mise en place d'un centre avant le départ.

En cas d'arrivée dans l'Union Européenne, Bruno Le Maire réclame alors l'accueil des migrants "dans des conditions dignes". "Il ne s'agit pas de dire que l'on ouvre grand nos frontières. Il s'agit juste de dire que tous ceux que nous n'avons pas convaincus de rester chez eux et qui sont là car ils n'avaient pas d'autres choix, l'humanité exige que nous les accueillions dignement", a-t-il déclaré rappelant cependant être "totalement opposé aux quotas de migrants". 

>
Bruno Le Maire, invité de "Le Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI", le 30 août 2015 - Partie 1 Durée : |
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Immigration Bruno Le Maire Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7779558501
Crise des migrants : "Je suis favorable à revoir Schengen, pas à en sortir", explique Bruno Le Maire
Crise des migrants : "Je suis favorable à revoir Schengen, pas à en sortir", explique Bruno Le Maire
LE GRAND JURY / REPLAY - Pour le député de l'Eure, si les migrants arrivent sur l'Union européenne, "l'humanité exige que nous les accueillions dignement".
https://www.rtl.fr/actu/politique/crise-des-migrants-je-suis-favorable-a-revoir-schengen-pas-a-en-sortir-explique-bruno-le-maire-7779558501
2015-08-30 17:58:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/u82rAlBOuNl1QS6B6xxf4g/330v220-2/online/image/2015/0830/7779558760_bruno-le-maire-invite-du-premier-grand-jury-de-la-saison-dimanche-30-aout.jpg