1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Crise des éleveurs : "Aucune réponse structurelle n'est apportée", estime Nicolas Sarkozy
1 min de lecture

Crise des éleveurs : "Aucune réponse structurelle n'est apportée", estime Nicolas Sarkozy

REPLAY / RÉACTION - De retour de vacances, Nicolas Sarkozy critique la gestion par le gouvernement de la crise des éleveurs de porcs.

Nicolas Sarkozy tacle le gouvernement sur sa gestion de la crise de la filière porcine (illustration).
Nicolas Sarkozy tacle le gouvernement sur sa gestion de la crise de la filière porcine (illustration).
Nicolas Sarkozy tacle la gestion de la crise des éleveurs par le gouvernement.
00:33
Sina Mir & La rédaction de RTL

Nicolas Sarkozy est pressé de revenir sur le devant de la scène. Le président des Républicains (LR) a précipité sa rentrée d'une semaine, doublant au passage Alain Juppé et François Fillon. Il s'est rendu dans une petite exploitation de l'Yonne pour reprendre contact avec le terrain avant les autres et profiter de l'aubaine face à un gouvernement empêtré dans la crise de la filière porcine.

"Est-ce que la réponse qui a été apportée cet été est suffisante ? Chacun voit bien que non", déclare-t-il au micro de RTL. Devant les agriculteurs, il avance ses pions : il faut abaisser les charges, assouplir les normes européennes et remettre le producteur au centre du jeu, estime-t-il, critiquant le "trop grand nombre d'intermédiaires" dans la filière porcine.

Aucune réponse structurelle n'est apportée

Nicolas Sarkozy, président des Républicains lors de son discours dans l'Yonne

"Nous avions, en 2011, prévu de baisser massivement les charges et pour cela, d'affecter une partie de la TVA. La première décision de François Hollande a été de supprimer cela, pour des raisons idéologiques", poursuit-il. L'ancien président accuse le gouvernement de n'apporter "aucune réponse structurelle à la crise structurelle de l'agriculture française".

Cette montée au créneau contre le gouvernement reste éloignée des discussions qui tiraillent la filière. L'intervention de Nicolas Sarkozy a lieu quelques jours avant son voyage en Amérique du Sud, où il accompagnera Carla Bruni pour sa tournée. Les vacances de l'ancien président ne sont donc pas totalement terminées. La vraie rentrée, elle, aura lieu dans deux semaines. À ce moment-là, le cap sera mis sur les régionales et le campus d'été des Républicains de la mi-septembre au Touquet. 

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/