1 min de lecture IVG

Crainte d'une dérive eugéniste de l'IVG : "C'est bien méconnaître la situation", estime une députée

RÉACTION - Barbara Romagnan, députée à l'origine de l'amendement qui supprime la notion de détresse dans la loi sur l'IVG, estime que les craintes de Mgr Barbarin sont infondées.

Une femme manifeste pour défendre l'IVG à Paris le 19 janvier 2014
Une femme manifeste pour défendre l'IVG à Paris le 19 janvier 2014 Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et La rédaction de RTL

Les craintes de Monseigneur Barbarin sont infondées. C'est en tout cas ce qu'affirme Barbara Romagnan, la députée à l'origine de la suppression du terme de "détresse" de la loi sur l'interruption volontaire de grossesse (IVG). La socialiste répond à l'homme d’Église, qui craint une "dérive eugéniste" de l'IVG.

Laisser supposer qu'il faut mettre plein de barrière, comme si c'était une pratique de confort (...) c'est vraiment bien méconnaître la situation

Barbara Romagnan, députée
Partager la citation

"Je ne vois vraiment pas le rapport, repousse Barbara Romagnan. Si un tiers des femmes en France a déjà dû pratiquer une interruption volontaire de grossesse, ce n'est pas par partie de plaisir. La moitié était sous contraceptif. La contraception ne fonctionne pas forcément. Laisser supposer qu'il faut mettre plein de barrières, comme si c'était une pratique de confort (...) c'est vraiment bien méconnaître la situation".

Mgr Barbarin craint notamment que l'on "supprime des petites filles rien que parce que ce sont des petites filles". Réponse de la députée : "À partir du moment où la médecine peut maîtriser telle ou telle chose, c'est vrai que le fait de connaître l'état de santé d'un fœtus pourrait y participer. Mais je ne pense pas que la solution soit de supprimer l'IVG."

>
IVG : "Si un tiers des femmes en France a déjà dû pratiquer, ce n'est pas par plaisir", estime Barbara Romagnan Crédit Image : RTL | Crédit Média : Maxence Lambrecq | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
IVG Info Politique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants