1 min de lecture Syndicats

Les syndicats menacent à leur tour de claquer la porte de la conférence sociale

RÉACTIONS - Alors que Manuel Valls tente de convaincre le patronat d'être présent, ce sont les syndicats qui menacent maintenant de ne pas participer à la conférence sociale, qui doit démarrer le 7 juillet.

Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, le 1 mai 2014 (Archives)
Jean-Claude Mailly, secrétaire général de Force ouvrière, le 1 mai 2014 (Archives) Crédit : JEFF PACHOUD / AFP

À moins d'une semaine du lancement de la troisième "grande conférence sociale" du quinquennat, les choses se corsent pour le gouvernement. Après le Medef, ce sont les syndicats de salariés qui menacent de ne pas participer aux débats.

Les syndicats révoltés contre les gestes du gouvernement pour les patrons

Manuel Valls a soigneusement déminé le terrain avec le patronat en reportant partiellement le compte pénibilité. Celui-ci ne s'appliquera qu'à un million de salariés en 2015 et aux autres en 2016. Une simplification du Code du travail est également à l'étude. 

Ces gestes d'apaisement ont déclenché la colère des syndicats. La CFDT de Laurent Berger dénonce une "atteinte très grave au dialogue social et aux droits des salariés". La CGT, déjà réticente, n'en est devenue que plus hostile à cette "grande conférence sociale".

Force ouvrière menace de ne pas participer aux débats

"La décision n'est pas prise mais le contexte a changé depuis ce matin. Nous irons dire ce que nous avons à dire au président de la République. Pour le reste, nous allons réfléchir et ajuster notre comportement", menace Jean-Claude Mailly de Force Ouvrière. 

"Quand un gouvernement prend les bottes du libéralisme économique, il devient autoritariste sur le plan social", dénonce-t-il.

À lire aussi
transports
RATP : les syndicats appellent à la grève jeudi sur les RER A et B

Les leaders des organisations syndicales discutent. Mais elles n'ont pas encore décidé d'une stratégie commune pour affronter François Hollande avant son discours d'ouverture de la "grande conférence sociale".

>
Après le Medef, les syndicats menacent de boycotter les débats de la grande conférence sociale Crédit Image : RTL | Crédit Média : Philippe Roy-Contantin | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Syndicats Gouvernement Manuel Valls
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants