1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Collectivités : "Il n'y aura pas de baisse de dotations", assure Collomb sur RTL
1 min de lecture

Collectivités : "Il n'y aura pas de baisse de dotations", assure Collomb sur RTL

INVITÉ RTL - Le ministre de l'Intérieur défend une diminution de la dépense et non une baisse des dotations des collectivités publiques.

Gérard Collomb, invité de RTL le 18 juillet 2017
Gérard Collomb, invité de RTL le 18 juillet 2017
Crédit : Camillle Kaelblen / RTLnet
Baisse des dépenses de l'État : Gérard Collomb dénonce "la mauvaise surprise" laissée par Hollande
00:00:31
Gérard Collomb était l'invité de RTL le 18 juillet 2017
00:10:14
Sécurité : "5 lieux de culte nous semblent suspects", dit Gérard Collomb
00:01:18
Gérard Collomb était l'invité de RTL le 18 juillet 2017
00:10:14
Collectivités : "Il n'y aura pas de baisse de dotations", assure Collomb sur RTL
00:10:21
Clarisse Martin
Clarisse Martin

Les collectivités locales vont devoir revoir leur budget à la baisse. C'est l'enseignement principal issu de la Conférence nationale des territoires qui s'est déroulée le 17 juillet à Sénat. En charge des finances locales et des fonctionnaires territoriaux du fait de son portefeuille de ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb était l'invité de RTL le 18 juillet. 

Confirmant l'effort de 13 milliards d'euros qui va être demandé aux collectivités territoriales - au lieu des 10 milliards défendus par Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle - l'ancien maire de Lyon évoque un "pacte de confiance" avec les collectivités sollicitées. Et si l'objectif d'économies à réaliser a augmenté, c'est tout simplement parce que les dépenses engagées par le précédent exécutif étaient supérieures à ce qui était prévu, affirme Gérard Collomb, citant un rapport de la Cour des Comptes.

Un "pacte de confiance" qui ne fait pas l'unanimité parmi les élus locaux

"Ce que nous avons obtenu, c'est que ce ne serait pas une baisse des dotations mais une diminution de la dépense des collectivités territoriales, ce qui va leur donner les moyens de s'ajuster", défend Gérard Collomb, affirmant avoir défendu cette maîtrise de la dépense auprès d'Emmanuel Macron pendant la campagne présidentielle. "Si l'on s'aperçoit que dans deux ou trois ans il n'y a pas de baisse de la dépense publique territoriale, on pourra aller vers d'autres choses", explique le ministre sans donner davantage de détails.

Parmi les élus locaux, ce projet de maîtrise et diminution de la dépense publique locale suscite des remarques. Invité de RTL le 17 juillet, François Baroin, sénateur-maire de Troyes et président de l'Association des maires de France (AMF) a évoqué des craintes quant à "l'autonomie budgétaire". Pour lui, "80% de la dette vient de l'État et 10% des collectivités locales".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/