1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Code du travail : "Une loi pour les grandes entreprises", dénonce Martinez sur RTL
1 min de lecture

Code du travail : "Une loi pour les grandes entreprises", dénonce Martinez sur RTL

INVITÉ RTL - Le secrétaire général de la CGT a critiqué la réforme portée par Emmanuel Macron alors que les ordonnances doivent être présentées jeudi 31 août.

Philippe Martinez invité de RTL le 16 Juin 2016
Philippe Martinez invité de RTL le 16 Juin 2016
Crédit : Maxime Carignano / RTL.fr
Code du travail : "Une loi pour les grandes entreprises", dénonce Martinez sur RTL
00:56
Philippe Martinez était l'invité de RTL le 30 août 2017r
11:08
L'invité de RTL du 30 août 2017
11:14
Claire Gaveau
Claire Gaveau

Si les Français estiment que la réforme du Code du travail est nécessaire, la majorité pensent malgré tout que celle-ci n'est pas bonne. D'après un sondage Opinion Way réalisé pour le compte des éditions Tissot, 68% des personnes sondées considèrent que leur patron profitera de la réforme pour réduire leurs droits si le futur Code du travail laisse davantage de place à la négociation par accord d'entreprise.

Quels seront le plancher et le plafond des indemnités prud'homales en cas de licenciement abusif ? Jusqu'à quel seuil d'effectifs les entreprises pourront-elles négocier avec des élus non mandatés par un syndicat ? Les employeurs pourront-ils faire valider un accord minoritaire par référendum ? Quels seront les nouveaux délais pour saisir les prud'hommes après un licenciement ? Dès jeudi 31 août, on en saura davantage alors que le gouvernement doit lever le voile sur les ordonnances après 56 réunions avec les organisations syndicales.

"Le suspense ça tient tout le monde en haleine (...) Il y a une volonté d'afficher l'idée que jusqu'au dernier moment on écoute mais les grandes lignes sont écrites. Les ordonnances sont écrites", assure Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT.

Invité de RTL, le chef de file de la confédération évoque malgré tout certaines "tendances" qui laissent présager à des manifestations dans les semaines à venir alors que la CGT avait appelé à manifester le 12 septembre prochain. "C'est une loi pour les grandes entreprises (...) Des tas de multi-nationales vont se frotter les mains", dénonce notamment Philippe Martinez.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/