2 min de lecture Code du travail

Code du travail : "Les routiers n'ont aucune raison de s'inquiéter", dit Élisabeth Borne

INVITÉE RTL - Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports, veut rassurer les chauffeurs routiers en colère contre les ordonnances de la réforme du Code du travail.

Calvi-245x300 6 minutes pour trancher Yves Calvi
>
Code du travail : "Les routiers n'ont aucune raison de s'inquiéter", dit Élisabeth Borne Crédit Image : Ambre Lefèvre / RTL.fr | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et La rédaction numérique de RTL

Le gouvernement veut calmer la grogne des chauffeurs routiers. En colère face à la réforme du Code du travail, ils menacent de bloquer des points stratégiques dès le 25 septembre. Une délégation de deux fédérations syndicales doit ainsi être reçue par l’exécutif. "Je voudrais rassurer les routiers. Ils n'ont aucune raison de s'inquiéter sur les ordonnances travail", a déclaré Élisabeth Borne, ministre chargée des Transports, mercredi 20 septembre au micro de RTL.

L'ancienne dirigeante de la RATP prend notamment en exemple les conditions de travail des routiers : "J'entendais, l'autre jour, un chauffeur qui pensait que les ordonnances allaient remettre en cause ses temps de pause et de repos : il n'en est pas question. C'est des éléments qui sont fixés dans le Code des transports, pour des raisons de sécurité. (...) On dialogue avec les organisations syndicales et j'espère qu'on pourra les rassurer sur la portée de ces ordonnances".

On va rechercher une façon de faire payer les poids lourds de façon équitable

Élisabeth Borne
Partager la citation

Ces discussions peuvent-elles aboutir sur des aménagements sur les accords de branche ? "Il y a des règles spécifiques dans le transport routier qui vont continuer à s'appliquer. J'espère qu'on pourra les rassurer sur ce point. On prend en compte les spécificités des transports. Ça a été le cas, par le passé. Tout ce qui renvoie à des enjeux de sécurité ne se négociera pas au niveau des entreprises".

En outre, Élisabeth Borne a rappelé qu'il était exclu de "remettre" l'écotaxe, dispositif abandonné par le précédent gouvernement. Une réflexion est toutefois en cours pour faire payer les poids lourds : "Personne ne comprend pourquoi on a des files de poids lourds qui traversent notre pays, qui ont besoin d'infrastructures, posent des questions de sécurité routière et ne participent pas au financement de ces infrastructures. On va rechercher une façon de faire payer les poids lourds de façon équitable. C'est une préoccupation de la profession qu'il n'y ait pas de distorsion entre les poids lourds français et étrangers. L'objectif est de faire payer ces poids lourds en transit".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Code du travail Transports
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants