1 min de lecture Florian Philippot

Code du travail : Florian Philippot manifeste aux côtés de ses "amis" forains

Le vice-président du Front National a embarqué à bord du camion de Pascal, un forain, ce mardi 12 septembre, pour protester contre le projet de réforme.

Florian Philippot dans le camion de Pascal, un forain en colère
Florian Philippot dans le camion de Pascal, un forain en colère Crédit : Capture Twitter / Florian Philippot
lucie valais
Lucie Valais
Journaliste

"Non à la loi travail XXL". C'est le slogan arboré par Florian Philippot ce mardi 12 septembre, à l'occasion de la manifestation contre la réforme du code du travail, projet initié par Emmanuel Macron et son gouvernement.

Le vice-président du Front national a tenu à mettre son énergie au service de la grogne collective, en montant à bord du camion de Pascal, un "forain en colère", d'après les slogans que certains affichent sur leurs véhicules.

"On se mobilise contre la loi travail XXL, déclare l'élu frontiste dans une vidéo postée sur son compte Twitter, c'est important de se mobiliser parce que cette loi, si personne ne bouge, elle va passer en force avec les ordonnances". À bord du camion, le slogan bien visible sur la poitrine, Florian Philippot surenchérit : "Elle est catastrophique pour le salarié, c'est une loi de précarisation".

Ce sont nos amis donc on leur donne un petit coup de pouce.

Florian Philippot
Partager la citation

Les forains ont répondu mardi 12 septembre à l'appel de Marcel Campion, connu pour être le gérant de la grande roue, place de la Concorde à Paris. Le "roi des forains" a encouragé la profession à grossir les rangs des manifestants, notamment avec des opérations escargot, qui paralysent le trafic routier en Île-de-France et dans certaines grandes villes comme Lyon ou Strasbourg.

À lire aussi
Nicolas Dupont-Aignan et Benoît Hamon ont réalisé des scores en-dessous de leurs espérances. élections européennes
Les actualités de 6h - Européennes : que vont devenir les perdants du scrutin ?

Le sujet de leur mécontentement : une ordonnance du 19 avril 2017 - et non pas du 20 comme l'explique Florian Philippot dans sa vidéo - dénoncée comme étant "la mort de [leur] métier". Et le vice-président du Front national de conclure : "Ce sont nos amis donc on leur donne un petit coup de pouce".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Florian Philippot Vidéo Twitter
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants