1 min de lecture Affaire Tapie

Claude Guéant échappe à une mise en examen et lance sa contre-offensive

Claude Guéant est ressorti libre de ses trois jours de garde à vue à la brigade financière. En attendant un rendez-vous avec les juges, son avocat dénonce une campagne de dénigrement.

Claude Guéant était ressorti libre de ses trois jours d'audition à la brigade financière de Paris.
Claude Guéant était ressorti libre de ses trois jours d'audition à la brigade financière de Paris. Crédit : AFP
Mathieu Delahousse Journaliste RTL

Claude Guéant échappe à une mise en examen. L'ancien ministre de l'Intérieur était entendu depuis lundi matin à la brigade financière sur son rôle dans l'arbitrage à 400 millions d'euros de Bernard Tapie. Claude Guéant, qui a passé toutes ses journées mais aucune de ses nuits en garde à vue depuis lundi, a répondu sur toutes les phases politiques de l'arbitrage

Il était là à chaque fois comme secrétaire général de l'Élysée. Mais pour le moment, aucune charge n'est prononcée contre ce personnage central du dossier. 

C'est ce qu'a tenu à souligner son avocat, Philippe Bouchez-El Ghozi, devant l'immeuble de la police financière. "Il ressort de l'ensemble des questions des éléments du dossier, très nombreux, qui lui ont été présentés et de ses réponses qu'aucun élément ne permet, à mon sens, de le mettre en cause. Et d'ailleurs, aujourd'hui, il est ressorti de cette audition sans qu'aucune accusation ne soit portée contre lui", indique l'avocat.

Son avocat dénonce une campagne de dénigrement

À lire aussi
Bernard Tapie avec ses avocats le 21 mars 2019 justice
Les actualités de 6h30 - Affaire Tapie : 460 millions d'euros dépensés par l'État

Lors de cette audition, Claude Guéant a défendu la décision d'aller à l'arbitrage. C'est un point important. Selon lui, l'État n'a pas été dupé. Au contraire. "Les décisions qui ont été prises par le gouvernement, avec l'accord de l'Élysée, ont été prises dans le seul souci des considérations générales de l'État et sans aucune autre considération", assure Philippe Bouchez-El Ghozi.

Une décision dans l'intérêt de l'État et non une escroquerie en bande organisée. C'est désormais manifestement la thèse de Claude Guéant, qui, en attendant un rendez-vous avec les juges, a déjà entamé sa contre-offensive. Selon son avocat, depuis un an, c'est une campagne de dénigrement qui a été menée contre l'ancien ministre de Nicolas Sarkozy.

>
Claude Guéant échappe à une mise en examen et entame sa contre-offensive Crédit Média : Mathieu Delahousse | Durée : | Date :
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Tapie Politique Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7772317975
Claude Guéant échappe à une mise en examen et lance sa contre-offensive
Claude Guéant échappe à une mise en examen et lance sa contre-offensive
Claude Guéant est ressorti libre de ses trois jours de garde à vue à la brigade financière. En attendant un rendez-vous avec les juges, son avocat dénonce une campagne de dénigrement.
https://www.rtl.fr/actu/politique/claude-gueant-echappe-a-une-mise-en-examen-et-lance-sa-contre-offensive-7772317975
2014-05-28 21:25:48
https://cdn-media.rtl.fr/cache/0epjCPN6c7ckGgaNqcjGmg/330v220-2/online/image/2014/0528/7772318343_claude-gueant-est-ressorti-libre-de-ses-trois-jours-d-audition-a-la-brigade-financiere-de-paris.jpg