1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Liste noire du Kremlin : Claude Bartolone renonce à son déplacement à Moscou
1 min de lecture

Liste noire du Kremlin : Claude Bartolone renonce à son déplacement à Moscou

REPLAY / INVITÉ RTL - Le président de l'Assemblée nationale s'indigne de la présence de Bruno Le Roux sur la "liste noire" du Kremlin.

Claude Bartolone, invité de RTL, le 10 juin 2015
Claude Bartolone, invité de RTL, le 10 juin 2015
Crédit : Alice Beckel / RTL.fr
Claude Bartolone : "Manuel Valls a raison d'aller à Berlin"
09:09
Manuel Valls à Berlin : "Il a raison d'y aller", estime Claude Bartolone
09:02
Romain Renner
Romain Renner

Claude Bartolone n'ira pas à Moscou. Le président de l'Assemblée nationale devait conduire une délégation parlementaire dans la capitale russe mais renonce à ce déplacement, le socialiste Bruno Le Roux y étant interdit de séjour. "On prendrait en otage le président du plus grand groupe de l'Assemblée nationale en disant : parce que vous n'êtes pas sympathique avec les Russes qui veulent entrer en Ukraine, on vous interdit de venir", s'indigne-t-il.

Et de conclure : "C'est pourtant moi qui avais proposé la reprise des relations avec la Russie, qui est un grand pays sur le continent européen, mais il y a des attitudes qui sont inacceptables". La présence de Bruno Le Roux sur cette "liste noire" du Kremlin, aux côtés notamment de Daniel Cohn-Bendit et Bernard-Henry Lévy, suscite l'incompréhension du député, même s'il formule une hypothèse pour l'expliquer : "Peut-être que c'est parce que j'ai fait mon travail de président de groupe et de parlementaire français, notamment en voulant enquêter sur les relations entre la Russie et l'extrême droite française et que ça n'aurait peut-être pas plu à Vladimir Poutine".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/