1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Circulation alternée : "vraiment dommage" d'avoir "attendu", déplore Duflot
1 min de lecture

Circulation alternée : "vraiment dommage" d'avoir "attendu", déplore Duflot

Peu après l'annonce de la circulation alternée à Paris en raison de la pollution, Cécile Duflot a jugé "vraiment dommage qu'on ait attendu autant de temps" ce samedi.

Cécile Duflot est favorable à l'automatisation de la circulation alternée lors des épisodes de pollution (archives).
Cécile Duflot est favorable à l'automatisation de la circulation alternée lors des épisodes de pollution (archives).
Crédit : JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

La députée EELV de Paris Cécile Duflot a trouvé "vraiment dommage", ce samedi 21 mars sur iTÉLÉ, "qu'on ait attendu autant de temps" pour décider de la circulation alternée à Paris en raison de la pollution.

L'ancienne ministre avait déjà jugé vendredi "consternant" le refus de la ministre de l’Écologie Ségolène Royal de mettre en place dès la fin de la semaine, comme le réclamait jeudi la mairie de Paris, cette mesure, qui sera finalement appliquée lundi.

Ce n'est pas un sujet de débat politicien, c'est un sujet de santé publique

Cécile Duflot

"C'est vraiment dommage qu'on ait attendu autant de temps, et d'avoir eu cette espèce de dialogue assez surréaliste avec la ministre de l’Écologie qui n'a pas pu prendre la décision aussitôt, et beaucoup plus tôt, ce qui aurait été beaucoup plus utile pour nos poumons", a déclaré Cécile Duflot.

"Je le redis, ce n'est pas un sujet de débat politicien, c'est un sujet de santé publique. Est-ce qu'en matière d'urgence, la circulation alternée est utile pour qu'on respire mieux ? La réponse est prouvée, a été prouvée l'année dernière, la réponse est oui", a-t-elle ajouté. 

Circulation alternée automatique

À lire aussi

La décision annoncée samedi "est une très bonne décision, il est heureux qu'elle soit prise et nous aurions dû évidemment le faire plus tôt", a-t-elle déploré. Selon elle, "la meilleure des solutions désormais, c'est qu'on passe en système d'automaticité, c'est ce que les écologistes demandent : à partir du moment où on atteint un seuil de pollution, c'est automatique, il n'y a pas de débat, il n'y a pas de décision ministérielle, on passe en circulation alternée".

Mais ceci "n'exonère pas de tout ce qu'il faut faire pour lutter contre la pollution", et "c'est pour ça que je regrette aussi, par exemple, que la taxe poids lourds ait été suspendue", a-t-elle conclu.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/