1 min de lecture Emploi

Chômage : les mesures de Hollande "portent leurs fruits", dit Rebsamen

INVITÉ RTL - Le maire de Dijon, ancien ministre du Travail de François Hollande, salue l'action du précédent quinquennat.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
François Rebsamen était l'invité de RTL le 22 août 2017 Crédit Image : LIONEL BONAVENTURE / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
La page de l'émission
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

Est-ce une petite victoire pour François Hollande ? Selon les chiffres de l'Insee, le taux de chômage a retrouvé au deuxième trimestre son niveau de début 2012. Selon les normes du Bureau international du travail (BIT), l'indicateur s'établit désormais à 9,5% de la population active. Cela valide, avec du retard, la fameuse "inversion de la courbe" promise par François Hollande. François Rebsamen, ministre du Travail entre avril 2014 et septembre 2015, y voit la récompense du travail de la précédente présidence.

"Les mesures qui ont été prises sous le quinquennat de François Hollande portent leurs fruits aujourd'hui. On le voit : la croissance va atteindre un niveau qu'elle n'a pas atteint depuis 2010 ou 2011", se réjouit au micro de RTL le maire de Dijon. "Il y a toujours un décalage entre les mesures qui sont prises et leur effet direct sur l'économie", poursuit-il. Selon lui, ce regain de santé est principalement dû au pacte de responsabilité et au CICE, "cette aide aux entreprises concrète qui a permis de redonner des marges aux entreprises".

Finalement, l'élu socialiste partage cette analyse avancée par de nombreux observateurs : François Hollande pourrait avoir manqué de pédagogie vis-à-vis des Français : "Il n'y a pas eu suffisamment d'explications et d'informations qui ont été données pour justifier et expliquer ce qui se faisait". Il n'y a cependant, semble-t-il, aucune amertume : "Tant mieux pour la France, pour le gouvernement, pour Emmanuel Macron".

À propos de la réforme de la réforme du Code du travail que l'exécutif au pouvoir met au point, François Rebsamen émet néanmoins quelques réserves. Elles ne portent pas sur l'intention de légiférer par ordonnances - "ce n'est pas en soi une mauvaise méthode", dit-il - mais sur le fond : "Pour le moment, nous voyons la volonté de donner plus de souplesse aux entreprises. Je ne suis pas opposé à cela. Mais il faut donner plus de sécurité au salarié. L'un ne va pas sans l'autre. Pour le moment, j'ai surtout vu plus de souplesse aux entreprises". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Emploi Chômage Loi Travail
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants