1 min de lecture Chômage

Chômage : "La peur d'embaucher l'emporte sur la nécessité de l'embauche", déclare Gérard Larcher

REPLAY - REPLAY / INVITÉ RTL - Le président du Sénat et ancien ministre du Travail a nuancé la légère baisse des chiffres du chômage dévoilée mercredi 26 août.

Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Gérard Larcher : "La peur d'embaucher l'emporte sur la nécessité de l'embauche" Crédit Image : Lucas Colin / RTL.fr | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Mazerolle-795x530
Olivier Mazerolle et Claire Gaveau

Le ministère du Travail a dévoilé les chiffres du chômage pour le mois de juillet 2015 en France. Le nombre de demandeurs d'emploi sans aucune activité dans le mois a connu une très légère baisse avec 1.900 personnes en moins inscrites à Pôle Emploi. Des chiffres qui représentent une baisse de 0,1% par rapport au mois de juin.

Gérard Larcher, ancien ministre du Travail, rappelle que le sujet principal reste la croissance économique. "Le gouvernement se réjouit d'une baisse de 1.900 chômeurs, mais le sujet central c'est la croissance. Il n'y aura pas de diminution du chômage sans reprise de la croissance. La clé, c'est la compétitivité et l'adaptation de notre droit du travail", déclare-t-il au micro de RTL. Avant d'ajouter : "Même Robert Badinter s'est rendu compte de cette réalité".

Une nouvelle vision du monde du travail

Et si en Angleterre et en Allemagne, les emplois précaires ont fortement augmenté, le président du Sénat met en garde contre un système trop rigide. "L'emploi intérimaire est ou était un signal plutôt positif mais nous n'en sommes plus tout à fait certain. La question est de savoir comment on contourne un système du droit du travail qui est devenu tellement rigide que la peur d'embaucher l'emporte sur la nécessité de l'embauche", regrette-t-il demandant dès lors une "nouvelle vision du monde des relations du travail et du coût du travail".  

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chômage Gérard Larcher Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants