1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Chômage : "J'attends que M. Hollande tienne ses promesses", dit une senior qui avait interrogé le Président
2 min de lecture

Chômage : "J'attends que M. Hollande tienne ses promesses", dit une senior qui avait interrogé le Président

REPLAY / INVITÉE - Joëlle Mediavilla, 60 ans, avait interrogé François Hollande avec quatre autres Français sur "TF1" en novembre 2014. Elle avait retrouvé un emploi, mais est de nouveau au chômage aujourd'hui.

Joëlle Mediavilla, invitée de RTL, le 26 mars 2015
Joëlle Mediavilla, invitée de RTL, le 26 mars 2015
Crédit : Fanny Bonjean / RTL.fr
Chômage : "J'attends que M. Hollande tienne ses promesses", dit une senior qui avait interrogé le Président
06:12
Chômage : "J'attends que M. Hollande tienne ses promesses", dit une senior qui avait interrogé le Président
06:15
Yves Calvi & James Abbott

Joëlle Mediavilla faisait partie des quatre français qui avaient interrogé François Hollande le 6 novembre 2014 sur TF1. Âgée de 60 ans, elle était au chômage à l'époque, mais avait retrouvé du travail en CDD en tant qu'assistante administrative à Saint-Denis. Mais aujourd'hui, elle est de nouveau à la recherche d'un emploi alors que les chiffres du chômage, qui repartent à la hausse, ont été annoncés mercredi 25 mars. Elle témoigne de la difficulté pour les "seniors" de retrouver du travail.

"Pour des problèmes personnels j'ai été obligé d'abandonner mon poste pour m'occuper de certaines choses, explique-t-elle. Mais on relève encore les manches. L'émission, je ne sais pas si ça a été un coup de pouce mais un appel absolument, nuance-t-elle. Il fallait faire comprendre à Hollande et aux Français qu'il y a un malaise et qu'il faut réagir. On a l'impression que le mot chômage est tabou."

Il y a plus de place pour les jeunes

Joëlle Mediavilla, chômeuse "senior"

"Le plus dur, poursuit-elle. Ce n'est pas de se lever le matin et de prendre les transports, mais de constater que sur les offres d'emploi il y a plus de place pour les jeunes. Aucune réponse pour moi. J'envoie des CV manuellement, je n'ai plus internet."

Joëlle Mediavilla dévoile le processus par lequel passent les seniors pour retrouver un emploi, et affirme être déçue du l'utilité du Pôle emploi. "À 'Mission emploi' on m'aide, à Pôle emploi on m'avait proposé une sorte de stage de trois mois pour une aide à l'emploi et ça ne m'a servi à rien, regrette-t-elle. Il y avait tellement de monde, 22 personnes à la fois des fois, que c'était inutile."

On a besoin que le discours que François Hollande a tenu soit concret

Joëlle Mediavilla, chômeuse "senior"
À lire aussi

"J'attends que M. Hollande tienne sa parole, réclame-t-elle. Nous sommes seniors, on est là, on a besoin que le discours qu'il a tenu soit concret. On est au début du deuxième trimestre 2015 et il n'y a rien."

Joëlle Mediavilla témoigne de la difficulté de se faire entendre par les chefs d'entreprise qui sont souvent réticents à engager des "seniors". "J'ai l'impression qu'il y en a certains qui sont attentifs, et d'autres qui nous écoutent mais nous entendent pas."

Concernant l'émission Face aux Français qui l'a mise en lumière, elle affirme qu'elle ne regrette pas ce choix, au contraire. "Je le referai, dit-elle sans hésiter. Que ce soit M. Hollande ou un autre Président je referai pareil."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/