1 min de lecture François Rebsamen

Chômage : François Rebsamen souhaite supprimer les SMS de rappel aux chômeurs

Pour le futur ancien ministre du Travail, ces alertes sont responsables des mauvais chiffres du chômage de mai et constituent un coût inutile.

Après sa démission du gouvernement, François Rebsamen est redevenu maire de Dijon.
Après sa démission du gouvernement, François Rebsamen est redevenu maire de Dijon. Crédit : AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
Journaliste

Il a beau avoir remis sa démission pour regagner Dijon, François Rebsamen est encore ministre du Travail. Il pose ainsi sur la table une nouvelle proposition : supprimer les SMS de relance envoyés chaque mois aux chômeurs pour qu'ils renouvellent leur situation auprès de Pôle emploi, rapporte Le Point.

En cause, le ministre évoque un coût démesuré par rapport à l'efficacité du dispositif, qui concerne quelque 650.000 chômeurs par mois. Si le chômeur ne répond pas au rappel en actualisant sa situation, il encourt une radiation de Pôle emploi pour "cessation d'inscription pour défaut d'actualisation", rappelle Le Figaro.

D'après Le Point, "l'ex-ministre n'a jamais digéré les mauvais résultats du mois de mai, un record de 3.552.200 chômeurs de catégorie A, qu'il avait attribué à l'envoi de plusieurs SMS de rappel par l'agence". Reste à savoir si l'arrêt de ces SMS de relance ne va pas contribuer à une radiation croissante des chômeurs inscrits à Pôle emploi, ce qui viendrait tronquer les chiffres du chômage.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Rebsamen Chômage Mesure
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants