1 min de lecture Édouard Philippe

Chez les Républicains, Edouard Philippe "insupporte"

Dans des propos rapportés par "Le Figaro", le Premier Ministre essuie des critiques acerbes de la part de la droite.

Le premier ministre Édouard Philippe
Le premier ministre Édouard Philippe Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Au sein des Républicains, le cas Edouard Philippe laisse amer. Dans les pages du Figaro publié ce lundi 24 juillet, les ténors du parti ne mâchent pas leurs mots au sujet du Premier Ministre, qui a quitté leurs rangs pour rejoindre Emmanuel Macron en mai dernier.

Les critiques les plus acerbes viennent des partisans de l'ancien président, Nicolas Sarkozy. Pour eux, la figure présidentielle d'Emmanuel Macron ne laisse pas de place au Premier ministre. "Edouard Philippe n'a aucune marge de manœuvre", lâche Eric Woerth, président Les Républicains de la commission des lois de l'Assemblée nationale. "Il est collaborateur des collaborateurs du président de la République", ajoute Christian Jacob, président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale. "Il a déjà deux prénoms, il lui reste à se construire un nom", résume ironiquement Brice Hortefeux.

Les ex-Républicains sous le feu des critiques

L'ancien ministre de l'Intérieur ajoute qu'Edouard Philippe n'est pas le seul à l'irriter. "Il m'insupporte parce qu'il n'imprime pas, mais je ne le déteste pas. Pas comme Gérald Darmanin." Le ministre de l'Action et des Comptes publics avait démissionné de son poste de secrétaire général adjoint des Républicains, face à la volonté de François Fillon de poursuivre sa campagne. "On connaît tous la foi des nouveaux convertis mais le zèle que met Darmanin à critiquer les Républicains est hallucinant", s'agace également Christian Jacob. L'ex-maire de la ville de Tourcoing avait notamment appelé les députés les Républicains à voter la confiance au gouvernement.

Bruno Le Maire, candidat malheureux à la primaire de la droite avec un score de 2,4%, avait lui aussi rejoint le gouvernement en mai dernier, en devenant ministre de l'Economie. Il n'est d'ailleurs pas épargné par les critiques. "Il avait tout perdu et il ne s'est relancé qu'au prix d'un sacré cynisme", selon Eric Woerth.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Édouard Philippe Gérald Darmanin Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants