3 min de lecture François Hollande

Ce qu'il faut retenir de l'intervention de François Hollande sur "Canal +"

Invité exceptionnel du "Supplément" sur "Canal +", François Hollande a annoncé qu'il saisirait le Conseil constitutionnel sur la loi sur le Renseignement ainsi que la création d'une prime activité à la rentrée.

François Hollande a fait plusieurs annonces pour la suite de son quinquennat sur Canal +.
François Hollande a fait plusieurs annonces pour la suite de son quinquennat sur Canal +. Crédit : PHILIPPE WOJAZER / POOL / AFP
Marion Dubreuil
Marion Dubreuil
Journaliste RTL

François Hollande était l'invité spécial de l'émission Le Supplément sur Canal + ce dimanche 19 avril. L'occasion pour le Président de faire le bilan de ces presque trois années passées à la tête de l'État mais surtout de faire des annonces pour la suite de son mandat. Lancement d'une prime d'activité étendue aux moins de 25 ans et saisine du Conseil constitutionnel sur la loi sur le Renseignement, le chef de l'État veut rassurer les Français sur les fronts de l'emploi et de la sécurité. Près d'1,8 million de téléspectateurs (11,9% de part d'audience) ont suivi l'intervention du président.

Création d'une prime activité pour inciter les Français à travailler

Le chef de l'État a tracé les principales lignes des deux prochaines années en commençant par l'emploi. François Hollande qui a reconnu que le chômage était, pour l'heure, son plus gros échec a annoncé le lancement d'une prime d'activité pour inciter les Français à travailler. "Pour inciter à la reprise du travail, qui peut paradoxalement entraîner une baisse de revenu, a reconnu le chef de l'État, on va créer une prime d'activité pour toutes les personnes qui ont des petits boulots, des missions d’intérim, des temps partiels. On va leur donner une prime pour qu'ils gagnent autant que lorsqu'ils ne travaillaient pas". 

Cette prime concernera également les moins de 25 ans souvent touchés par la précarité. Une mesure dont le coût total est évalué à 4 milliards d'euros, reconnaît François Hollande qui précise ne "pas vouloir compter" sur de tels sujets. 

Saisine du Conseil constitutionnel sur la loi sur le Renseignement

François Hollande a défendu le projet de loi sur le renseignement : "Cette loi est faite pour nous protéger, pas les puissants mais tous les citoyens. Cessons de croire qu'il y a un système général d'écoute. Ce dont il s'agit c'est uniquement de la lutte contre le terrorisme." Mais afin de rassurer les Français, il a annoncé qu'il allait "saisir au terme de la discussion parlementaire, le Conseil constitutionnel pour regarder en fonction du droit si certaines dispositions du texte sont bien conformes à la constitution." Une décision saluée par son ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve.

Le compte personnel d'activité fera l'objet d'une loi en 2016

À lire aussi
L'ancien président de la République à la cérémonie d'hommage pour le résistant Daniel Cordier aux Invalides, le 26 novembre 2020. François Hollande
Loi sécurité globale : François Hollande demande le retrait du texte controversé, pour "l'honneur"

Le compte personnel d'activité sera "la grande réforme" sociale du quinquennat, a affirmé François Hollande. Il vise à réunir les différents comptes existants (pénibilité, formation, compte épargne-temps..) pour chaque salarié à l'horizon 2017. "Ça leur - aux salariés - permettra d'avoir de la liberté, de la protection et des moyens de réussir leur parcours de vie", a déclaré le Président. Cette réforme fera l'objet d'une loi précise en 2016 après concertation avec les partenaires sociaux. 

Transformer les CDD en CDI plus rapidement

François Hollande veut "faire en sorte que les CDD deviennent plus rapidement des CDI et que ceux-ci ne soient plus vus comme un risque, que le coût de la rupture soit connu".

François Hollande annonce "une évaluation" des entreprises

François Hollande annonce une "évaluation" par branche à la fin de l'année pour voir ce que les entreprises font du pacte de responsabilité. "Là où il y a eu des accords de branches signés, on maintiendra le dispositif et on peut même faire en sorte qu'il soit accéléré", en revanche "là où ça n'a pas été fait, on regardera pourquoi et avec les conséquences qu'il faudra en tirer", a-t-il ajouté. 

Favoriser l'apprentissage qui a encore reculé en 2014

Pour apporter une nouvelle fois son soutien à l'apprentissage, François Hollande a annoncé que "les employeurs ne paieront plus rien sur l'emploi d'un apprenti lorsqu'il est mineur à partir de la rentrée scolaire prochaine". Une mesure qui vient s'ajouter à celle de septembre 2014 qui donnait une prime de 1.000 euros minimum aux entreprises de moins de 250 employés pour tout apprenti supplémentaire. 

L'instauration de la proportionnelle avant 2017 ?

François Hollande a reporté l'annonce de changements institutionnels - s'il devait y en avoir - à 2016 précisant que l'introduction d'une dose de proportionnelle faisait "partie des discussions sur les institutions"

Pour un renforcement du nombre de bateaux pour Triton

François Hollande a reconnu ne pas avoir plus d'informations à l'heure qu'il est, sur le naufrage d'un bateau avec à son bord 700 migrants dans la nuit de samedi à dimanche au large de la Libye, mais il a demandé le "renforcement du nombre de bateaux pour l'opération Triton" (NDLR Triton est une opération de surveillance européenne destinée à aider les migrants en perdition en Méditerranée). Le Président a également appelé à une réunion d'urgence entre les ministres de l'Intérieur et des Affaires Étrangères de l'UE. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
François Hollande Canal+ Économie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants