1 min de lecture RTL Info

Carburants : le gouvernement a perdu du temps

Nicolas Sarkozy a réaffirmé mercredi matin en Conseil des ministres qu'il mènerait "à son terme" la réforme des retraites. Evoquant pour la première fois les conséquences économiques possibles du mouvement social contre le projet, le chef de l'Etat en a appelé à "la responsabilité de chacun". "S'il n'y est pas mis un terme rapidement, ces désordres qui cherchent à créer la paralysie du pays pourraient avoir des conséquences en termes d'emploi en détériorant le déroulement normal de l'activité économique", a-t-il insisté, selon le texte de sa déclaration transmis par l'Elysée. "Pour des millions de nos concitoyens, les transports constituent une question vitale. Il s'agit là d'une liberté fondamentale", a-t-il ajouté. Sauf qu'au niveau du gouvernement, il y a eu, semble-t-il, du retard à l'allumage...

Jérôme Florin
Jérôme Florin et Pierrick Lieben

"Je mènerai à son terme la réforme des retraites car mon devoir en tant que chef de l'Etat est de garantir aux Français qu'eux-mêmes et leurs enfants pourront compter sur leur retraite et que le niveau des pensions sera maintenu", a répété Nicolas Sarkozy en Conseil des ministres.

"Cette réforme, j'ai voulu qu'elle soit la plus juste possible", a-t-il insisté. "Avec le gouvernement, j'ai donc été attentif à toutes les propositions, notamment celles des partenaires sociaux, qui permettaient de progresser dans cette voie sans mettre en péril l'équilibre de nos retraites".

"C'est une réforme difficile", a reconnu Nicolas Sarkozy et "il est normal que dans une démocratie chacun puisse exprimer son inquiétude ou son opposition". "Mais certaines limites ne doivent pas être franchies et mon devoir est de garantir le respect de l'ordre républicain au service de tous les Français", a-t-il affirmé.

Les importations françaises de produits pétroliers ont atteint mardi un niveau record, a annoncé dé son côté le ministre de l'Environnement, Jean-Louis Borloo. Cité par le porte-parole du gouvernement Luc Chatel, il a déclaré en Conseil des ministres que le gouvernement était "déterminé à rétablir une distribution normale des carburants" malgré les perturbations créées par le mouvement d'opposition à la réforme des retraites.

GREVES, MANIFS, BLOCAGES : ENTRAIDEZ-VOUS AVEC LE BLOG DE RTL !

DANS LES MANIFS ? ENVOYEZ VOS PHOTOS/VIDEOS ET DEVENEZ TEMOINS RTL !

Où trouver de l'essence : la carte des stations fermées

VICTIME DE LA PENURIE ? ENVOYEZ VOS PHOTOS/VIDEOS ET DEVENEZ TEMOINS RTL !

Lire la suite
RTL Info Économie Social
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants