1 min de lecture Politique

Cantonales : les Hauts-de-Seine chamboulés par la défaite d'Isabelle Balkany

La défaite d'une des proches de Nicolas Sarkozy, Isabelle Balkany, au second tour des élections cantonales dimanche a fait l'effet d'un coup de tonnerre dans les Hauts-de-Seine, alors que son rival Patrick Devedjian a réussi à sauver son fauteuil de justesse. C'est face à un candidat inconnu du grand public et se réclamant du maire DVD de Neuilly-sur-Seine, Arnaud de Courson, que l'épouse du député-maire UMP de Levallois-Perret s'est inclinée, ne recueillant que 44,05% des suffrages contre 55,94%. Elle était pourtant arrivée en tête au premier tour (37,34%) dans le canton de Levallois-Perret-Sud.

studio-rtl
La rédaction numérique de RTL
et Philippe Corbé

Dans un communiqué envoyé en début de soirée, Isabelle Balkany a "pris acte" du résultat du second tour, estimant que son adversaire avait tiré profit "d'une alliance contre nature de la gauche et de l'extrême droite". Ce résultat "m'affecte profondément", affirme-t-elle, en se disant "fière du travail qu'(elle) a accompli au conseil général depuis 22 ans".

Son rival de toujours, le président sortant du conseil général, Patrick Devedjian, garde son fauteuil dans le canton de Bourg-la-Reine, avec 51,22% des suffrages contre 48,78% pour son adversaire socialiste Denis Peschanski. L'union de la droite est "indispensable" autour de "Nicolas Sarkozy qui, pour ce pays, a fait des réformes exceptionnelles, indispensables", a aussitôt lancé l'ancien ministre de la Relance.

Un autre candidat UMP à la présidence très convoitée du conseil général, Thierry Solère, remporte haut la main le second tour avec 61,99% des suffrages contre 38,01% pour sa rivale socialiste. D'autre part, le fief du président de la République, Nicolas Sarkozy, enregistre la victoire de plusieurs candidats divers droite.

A Neuilly-sur-Seine, le maire Jean-Christophe Fromantin a été plébiscité, en récoltant pas moins de 70,24% des suffrages contre la candidate UMP, adoubée par Nicolas Sarkozy, Marie-Cécile Ménard.

La Gauche ne parvient à ravir à l'UMP que deux cantons Asnières-Nord et Courbevoie-sud. Aucun candidat FN en lice pour le second tour n'a réussi à remporter l'élection.

Ecoutez aussi sur RTL.fr :

- Cantonales : le PS en tête, le FN peine à concrétiser
- Martine Aubry : "Les Français nous ont fait confiance"
- Jean-François Copé : "La majorité un petit peu déçue"
- Marine Le Pen : "Une très forte augmentation des voix FN"
- Les réactions aux résultats du second tour des Cantonales
- Revivez la soirée "2ème tour des Cantonales" sur RTL

VOIR LES RESULTATS DU 2ème TOUR CANTON PAR CANTON :
Carte cantonales deuxième tour

Lire la suite
Politique Élections cantonales Front national
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7672351958
Cantonales : les Hauts-de-Seine chamboulés par la défaite d'Isabelle Balkany
Cantonales : les Hauts-de-Seine chamboulés par la défaite d'Isabelle Balkany
La défaite d'une des proches de Nicolas Sarkozy, Isabelle Balkany, au second tour des élections cantonales dimanche a fait l'effet d'un coup de tonnerre dans les Hauts-de-Seine, alors que son rival Patrick Devedjian a réussi à sauver son fauteuil de justesse. C'est face à un candidat inconnu du grand public et se réclamant du maire DVD de Neuilly-sur-Seine, Arnaud de Courson, que l'épouse du député-maire UMP de Levallois-Perret s'est inclinée, ne recueillant que 44,05% des suffrages contre 55,94%. Elle était pourtant arrivée en tête au premier tour (37,34%) dans le canton de Levallois-Perret-Sud.
https://www.rtl.fr/actu/politique/cantonales-les-hauts-de-seine-chamboules-par-la-defaite-d-isabelle-balkany-7672351958
2011-03-28 15:21:00