1 min de lecture Front national

Cantonale de Brignoles : le PS appelle à faire "barrage au FN"

Après l'élimination de la gauche dès le premier tour de l'élection cantonale tenue ce dimanche à Brignoles (Var), le PS a appelé à faire "barrage au FN" au second tour et à voter pour la candidate UMP.

Le Premier secrétaire du Parti socialiste, Harlem Désir, le 5 octobre 2013 à Paris.
Le Premier secrétaire du Parti socialiste, Harlem Désir, le 5 octobre 2013 à Paris. Crédit : THOMAS SAMSON / AFP
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

"La gauche est éliminée dès le premier tour de l'élection cantonale partielle de Brignoles. Ce résultat doit sonner comme un sévère avertissement pour tous les partis de gauche : lorsque le Front national est fort, la division produira souvent le même résultat. La conséquence est simple : au second tour les électeurs n'ont le choix qu'entre l'UMP et le FN", écrit le PS dans un communiqué.

"Dans cette situation, comme il l'a toujours fait, le PS appelle à faire barrage au FN dimanche prochain lors du second tour", poursuit le parti. Lors du premier tour, l'extrême droite a réuni 40,4% des voix pour le candidat FN Laurent Lopez et 9,1% pour un autre candidat, Jean-Paul Dispard.

Le score de l'UMP montre qu'il n'y a pas d'appétence pour l'opposition.

Le Parti socialiste
Partager la citation

La candidate UMP, Catherine Delzers, est arrivée en deuxième position avec 20,8% des voix, dans ce canton gagné par la gauche en 2012. Les deux candidats de gauche, PCF et EELV, ont été éliminés au premier tour.

Pour le PS, "le score de l'UMP montre qu'il n'y a pas d'appétence pour l'opposition". "La droite devrait comprendre qu'à force d'ouvrir la porte au vocabulaire et aux thématiques du FN, une partie de ses électeurs s'y engouffrent dès le premier tour", estime le parti dirigé par Harlem Désir. "Le FN est fort de l'abstention en général, et en particulier à gauche. S'il progresse en pourcentage, il obtient moins de voix qu'à la présidentielle ou aux législatives", fait-il valoir.

À lire aussi
OEIL-REPUBLIQUE_POP_795x530 RTL Originals
L’œil de la République : la "fureur noire" d'Alain Duhamel le soir du 21 avril 2002

De leur côté, les radicaux de gauche ont appelé, dans un communiqué, à "voter pour le candidat de l'UMP au 2e tour". "L'ensemble des formations progressistes et républicaines doivent se mobiliser pour empêcher l'élection d'un élu d'extrême droite au 2eme tour de la cantonale partielle", écrit le président du PRG, Jean-Michel Baylet.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Front national Parti socialiste Var
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants