1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Canicule : Agnès Buzyn en appelle sur RTL à la "solidarité collective"
2 min de lecture

Canicule : Agnès Buzyn en appelle sur RTL à la "solidarité collective"

INVITÉE RTL - La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn tient à rassurer ce mercredi 25 juillet sur les mesures prises pour les plus vulnérables en cette période de fortes chaleurs. Elle appelle les Français à s'inquiéter de l'état de leurs voisins, peut-être isolés.

Agnès Buzyn, invitée de RTL le 25 juillet 2018.
Agnès Buzyn, invitée de RTL le 25 juillet 2018.
Crédit : Camille Kaelblen / RTLnet
La ministre de la Santé Agnès Buzyn était l'invitée de RTL mercredi 25 juillet 2018
11:19
Agnès Buzyn était l'invitée de RTL mercredi 25 juillet 2018
11:12
micros
La rédaction numérique de RTL

Il fait chaud, très chaud en France ce mercredi 25 juillet. Neuf départements ont été placés en vigilance orange canicule par Météo France, 15 ans après l'épisode meurtrier de 2003. "Les services sont très organisés", tient à rassurer Agnès Buzyn, invitée de RTL ce mercredi 25 juillet. La ministre de la Santé appelle tout de même à "un mouvement de solidarité collective" pour éviter des drames, notamment chez les personnes isolées.

"C'est aussi un moment de solidarité collective. C'est très bien les procédures, l'État est extrêmement mobilisé, les associations le sont, mais c'est aussi le moment d'aller voir ses voisins, de vérifier que la personne qui dort dans la rue à côté de chez soi a accès à de l'eau, peut aller à l'ombre. C'est le moment de faire attention à chacun d'entre nous (...). Nous avons intérêt collectivement à faire attention à l'autre."

Éviter un nouveau 2003

"Il y a eu énormément de procédures mises en place depuis une dizaine d'années pour éviter les conséquences dramatiques de la canicule, promet Agnès Buzyn. Cela veut dire qu'il y a eu une mobilisation des associations, des mairies, des différents ministères en charge de la Jeunesse, des Sports, du Travail, pour que dans l'ensemble des lieux de vie il y ait des actions particulières", assure la ministre.

En ce qui concerne les personnes âgées, "les Ehpad ont pris en compte les événements dramatiques des années 2000 et ont des procédures qui font qu'il n'y a quasiment plus d'accident dans les Ehpad. Les personnes âgées sont dans des pièces réfrigérées, tous les Ehpad ont des espaces climatisés", détaille Agnès Buzyn. 

Tous vulnérables, y compris jeunes et en bonne santé

À lire aussi

Les mairies elles aussi sont mobilisées pour éviter tout danger. Celles-ci "recensent l'ensemble des personnes âgées isolées et elles les contactent individuellement", explique la ministre. Les mairies mettent aussi à disposition des salles climatisées pour que les personnes âgées puissent se rafraîchir". 

Dans les communes, les mairies "font aussi des efforts vis à vis des SDF (...) qui ont des difficultés d'accès à l'eau - il faut que ces personnes également puissent se rafraîchir, rappelle la ministre. (...) Il y a aussi des procédures vis à vis des colonies de vacances". En bref, toutes les personnes les plus vulnérables sont normalement surveillées et aidées, assure-telle.

Mais en 2017, les personnes vulnérables, encadrées, n'ont pas été les premières victimes de la canicule. "En fait on doit tenir compte des leçons de l'année dernière, où les quelques personnes décédées de la canicule étaient des travailleurs et des personnes jeunes qui ont fait des efforts physique inadaptés en période de canicule, explique Agnès Buzyn. Ils cherchent leurs limites. Il ne faut pas chercher ses limites même quand on a 40 ans en période de canicule."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/