1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. "Cadenas d'amour" : la mairie de Paris cherche des solutions pour contrer le phénomène
1 min de lecture

"Cadenas d'amour" : la mairie de Paris cherche des solutions pour contrer le phénomène

ÉCLAIRAGE - La mairie de Paris s'est attelée à la recherche d'une alternative aux "cadenas d'amour", dont le poids a causé la chute d'un grillage sur le pont des Arts.

Une partie du grillage du pont des Arts à Paris a cédé dimanche 8 juin sous le poids des "cadenas d'amour"
Une partie du grillage du pont des Arts à Paris a cédé dimanche 8 juin sous le poids des "cadenas d'amour"
Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Marion Dautry
Marion Dautry

Le pont des Arts a rouvert ce lundi à Paris. L'effondrement d'une partie du grillage dimanche 8 juin, sous le poids des "cadenas d'amour", a conduit la mairie à faire évacuer le pont.

Des tonnes d'amour

Arrivé à Paris à la fin des années 2000, le rituel des cadenas accrochés par les amoureux aux grillages s'est propagé aux nombreux ponts et lieux touristiques de la capitale. Le site Welocklove en a répertorié plus de 57.000 à ce jour

Mais leur présence, et surtout leur poids, pose problème. Une pétition pour les faire interdire a déjà recueilli plus de 7.000 signatures. Les deux américaines à l'origine de la pétition invoquent "le danger pour la sécurité des piétons" créé par les milliers de cadenas.

Trouver une alternative

Après l'effondrement de 2,40 mètres de grillage sur le pont des Arts ce dimanche, la mairie est déterminée à agir pour mettre fin au phénomène qui menace la sécurité des passants. Bruno Julliard, premier adjoint en charge de la culture, a indiqué chercher une "solution non punitive".

À lire aussi

La mairie cherche une façon de remplacer cette tradition, très appréciée des touristes. La maire Anne Hidalgo a chargé son adjoint d'"ouvrir une réflexion autour du phénomène afin de proposer des alternatives à la fois artistiques, solidaires et écologiques".

"C'est un problème qui, techniquement, est difficile à gérer parce qu'on enlève régulièrement des cadenas, mais il faut les entreposer, c'est déjà plusieurs tonnes", explique Bruno Julliard, qui s'inquiète de "trouver une alternative qui soit crédible et séduisante pour les touristes". En attendant, les cadenas du pont des Arts ont été envoyés à la déchetterie.

Aucune interdiction n'a encore été décidée, mais un appel à projet a été lancé pour trouver cette alternative.

À écouter

La mairie de Paris veut mettre fin au rituel des "cadenas de l'amour"
01:41
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/