1 min de lecture Affaire Bygmalion

Bygmalion : des factures du mariage de Jean-François Copé réglées par des prestataires

Des prestataires de Bygmalion auraient payé certains services lors du mariage de Jean-François Copé, en décembre 2011, selon "L'Obs".

Jean-François Copé à l'Assemblée nationale.
Jean-François Copé à l'Assemblée nationale. Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

L'affaire Bygmalion dévoile encore ses secrets. Les enquêteurs auraient mis la main sur des factures du mariage de Jean-François Copé en 2011, lors des perquisitions menées chez les prestataires de Bygmalion, rapporte L'Obs.

Les factures concerneraient ainsi "une poignée de prestations organisées pour les noces de celui qui est alors secrétaire général de l'UMP. Les montants sont faibles, quelques milliers d'euros à peine", explique l'hebdomadaire. Le film de mariage, la location du matériel vidéo, les rideaux sont concernés par les factures. Cependant, le maire de Meaux ne les aurait pas réglées. Elles auraient été coordonnées par Event &Cie, la filiale du Bygmalion qui a organisé les meetings de la campagne présidentielle de 2012.

Jean-François Copé nie les accusations

Les enquêteurs cherchent à déterminer s'il ne s'agit pas d'un service rendu après que l'UMP a choisi la société pour la communication lors de la campagne présidentielle de 2012. Jean-François Copé se défend et explique avoir "payé en intégralité" son mariage. "Il y a bien une vidéo d'une heure et demie je pense, c'est un cadeau de Bastien Millot (ndlr : ancien collaborateur de Jean-François Copé et fondateur de Bygmalion), je n'avais donc pas à la payer. À ma connaissance, rien n'a été organisé par Event & Cie", explique-t-il.

 Pierre Boiteau, le patron de la société Léni, spécialisée dans la location de matériel vidéo déclare avoir "offert" à l'ancien chef de l'UMP ce tournage, comme "un petit geste commercial". La société aurait fourni toutes les prestations vidéo de la campagne présidentielle de l'UMP, pour plus de 3 millions d'euros, à la demande d'Event & Cie, précise L'Obs.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Affaire Bygmalion Jean-François Copé Affaires
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants