1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Bruno Le Roux : "Donald Trump reste dangereux, mégalomane, violent, sexiste"
1 min de lecture

Bruno Le Roux : "Donald Trump reste dangereux, mégalomane, violent, sexiste"

INVITÉ RTL - Le président du groupe PS à l'Assemblée redoute le programme du nouveau président américain, avec qui pourtant François Hollande devra travailler.

Bruno Le Roux, invité de RTL le 11 novembre 2016
Bruno Le Roux, invité de RTL le 11 novembre 2016
Crédit : Camille Kaelblen / RTL.fr
Bruno Le Roux était l'invité de RTL le 11 novembre 2016
10:25
Bruno Le Roux : "La droite a un problème avec la légitimité de la gauche au pouvoir"
00:28
L'invité de RTL du 11 novembre 2016
10:32
Ludovic Galtier
Ludovic Galtier

La victoire de Donald Trump a sonné comme un coup de tonnerre aux États-Unis. Invité de RTL ce vendredi 11 novembre, Bruno Le Roux, qui a multiplié les prises de position à l'encontre du milliardaire, n'a pas changé d'avis sur le président élu. 

"Il reste quelqu'un de dangereux, mégalomane, violent, sexiste. Il y a tant de dangers dans ce qu'il a dit dans sa campagne : danger sur le repli des États-Unis sur une forme de nationalisme, sur l'abandon de la lutte contre le terrorisme, sur la question du climat et de la ratification et de la mise en oeuvre de l'accord sur le climat, sur la question au Proche-Orient. Il y a tant de questions qui se posent."

Toutefois, dans un souci de continuité des relations avec le pays de l'Oncle Sam, François Hollande a proposé à Donald Trump d'engager des échanges "sans tarder" avec Donald Trump. "Il aura une administration et c'est avec cette administration qu'il va falloir travailler. Il faudra discuter : l'Amérique c'est l'Amérique, Donald Trump, c'est Donald Trump (...) Il n'y a jamais eu autant de tension, il faut donc que les responsables politiques soient toujours à la hauteur de leurs responsabilités", détaille Bruno Le Roux.

Avant d'appeler la classe politique française à se remettre en question. Il y a une demande de "nécessité de clarté. On a trop souvent tendance à vouloir théoriser, à vouloir faire de grands discours dont les Français ne comprennent ni le sens ni le contenu. Plutôt de faire de grands discours (il faut) répondre aux questions du quotidien des Français. Et cela est susceptible d'abaisser leur niveau de colère."

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/