1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Bruno Le Maire : "Qu'on intervienne militairement au sol en Syrie"
1 min de lecture

Bruno Le Maire : "Qu'on intervienne militairement au sol en Syrie"

GRAND JURY / REPLAY - Le député de l'Eure Bruno Le Maire s'est montré particulièrement offensif sur la question du terrorisme et veut que la France combatte l'État islamique au sol en Syrie.

Bruno Le Maire invité du "Grand jury" dimanche 30 août
Bruno Le Maire invité du "Grand jury" dimanche 30 août
Crédit : RTL / Romain Boé / Abacapress
Bruno Le Maire : "Qu'on intervienne militairement au sol en Syrie"
52:50
James Abbott
James Abbott

Pour la première de cette saison 2015 du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, Elizabeth Martichoux, chef du service politique de RTL, Alexis Brézet, directeur des rédactions du Figaro et Christophe Jakubyszyn, directeur adjoint en charge du service politique de TF1-LCI ont accueilli le député de la première circonscription de l'Eure, Bruno Le Maire.


L'ancien ministre de l'Agriculture effectuait sa rentrée politique ce dimanche 30 août. Il lie la question de l'immigration avec le sujet du terrorisme et souhaite que la France s'engage au sol contre l'État islamique. "Il faut intervenir militairement en Syrie pour éradiquer définitivement la menace islamiste, souligne-t-il.

Je veux que la France passe à l'offensive

Bruno Le Maire

"Je veux que la France passe à l'offensive, poursuit-il. La France est la première cible des terroristes. Jamais les conditions n'ont été aussi favorables pour intervenir car les Russes évoluent. Qu'on intervienne militairement au sol en Syrie."

Expulsions, double peine : les propositions de Bruno Le Maire

Au niveau national, Bruno Le Maire veut que les Français "ne cèdent pas à la terreur". Après l'attaque déjouée dans un Thalys vendredi 21 août Il propose une mesure pour sécuriser le territoire : que tous les ressortissants étrangers qui font l'objet d'une fiche S soient immédiatement expulsés. "Il faut arrêter, incarcérer, juger et expulser, assène-t-il en insistant sur chaque mot. 

À lire aussi

Bruno Le Maire veut également donner "plus de moyens judiciaires à la DCRI" afin de pouvoir "interpeller les individus au lieu de les suivre". Autre mesure avancée par le député de l'Eure : le "rétablissement de la double peine pour tous les ressortissants étrangers qui ont commis des actes de terrorisme". Il prévoit même de déposer une proposition de loi qu'il soumettra au groupe parlementaire des Républicains puis au Parlement cet automne.

Pourtant, la double peine avait été supprimée du temps de la présidence de Nicolas Sarkozy dans un gouvernement où Bruno Le Maire était ministre de l'Agriculture.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/