1 min de lecture Bruno Le Maire

"Bruno Le Maire flirte avec un nationalisme populiste de mauvaise augure", estime la porte-parole du PS

REPLAY - Le candidat à la primaire des Républicains a accusé le gouvernement d'ouvrir un boulevard au Front national en raison d'un mauvais bilan en matière de sécurité intérieure.

micro générique RTL Week-end Stéphane Carpentier iTunes RSS
>
"Bruno Le Maire flirte avec un nationalisme populiste de mauvaise augure", estime Juliette Méadel, porte-parole du PS. Crédit Image : JEAN-PIERRE MULLER / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Micro RTL générique
Quentin Vinet et La rédaction numérique de RTL

Les propos accusateurs de Bruno Le Maire à l'adresse du gouvernement n'ont pas manqué d'être remarqués. "Est-ce délibéré de la part de François Hollande pour faire monter le FN ? Je me pose la question", a lâché le candidat à la primaire Les Républicains dans une interview au Monde. Après une première réaction de Bernard Cazeneuve, qui a rétorqué que "combattre les populismes, ce n'est pas leur emboîter le pas dans la falsification des faits", c'est la porte-parole du Parti socialiste Juliette Méadel qui est à son tour montée au créneau.

Elle dénonce un "revirement complet de Bruno Le Maire qui est maintenant sur une ligne qui flirte avec un nationalisme populiste de très mauvaise augure". Il s'agit selon elle d'un "reniement sur son identité à lui mais surtout une régression considérable pour la droite qui, finalement, adopte les références de 1940."

Juliette Méadel ne prend pas des gants en comparant les propos de l'ancien ministre de l'Agriculture à la rhétorique fasciste du siècle passé : "On est dans un vocabulaire qui ressemble vraiment à du nationalisme des années 30. J'aurais attendu de la part de quelqu'un, qui dit vouloir faire de la politique autrement, un peu plus de dignité et de hauteur. Là, il se roule dans la frange politicienne qui écœure les Français".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bruno Le Maire Les Républicains Bernard Cazeneuve
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants