3 min de lecture Brigitte Macron

Brigitte Macron, une alliée incontournable dans la communication du Président

DÉCRYPTAGE - Pendant que le couple Macron est en vacances à Marseille, l'interview de la première dame dans "Elle" est dévoilée. Une prise de parole attendue.

Emmanuel et Brigitte Macron, lors du défilé du 14 juillet 2017
Emmanuel et Brigitte Macron, lors du défilé du 14 juillet 2017 Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Pour la première fois depuis l'élection de son époux, Brigitte Macron se confie en tant que première dame dans une longue interview au magazine Elle. Alors que l'intégralité de l'entretien ne sera disponible que vendredi 18 août, des extraits sont déjà disponibles. Ceci intervient dans un contexte bien particulier pour Emmanuel Macron. En effet, le président de la République connaît une baisse de sa popularité dans les enquêtes d'opinions. 

À cela s'ajoute les limites d'une communication très verrouillée dont il souhaite désormais se détacher, sans oublier la rentrée compliquée qui s'annonce avec des manifestations prévues contre la réforme du Code du travail.

C'est donc avec un agenda chargé que le président de la République s'en est allé en vacances avec Brigitte Macron. La destination restée secrète a finalement été connue. Le couple séjourne à Marseille

Opération transparence

Invitée à l'antenne de RTL, Erin Doherty, directrice de la rédaction de Elle, revient sur les coulisses de cet entretien : "Ça a été un long travail d'approche. On a commencé à contacter le staff d'Emmanuel Macron en disant qu'on adorerait faire une interview de Brigitte Macron. Nous n'avons pas eu de refus et un mois et demi après l'élection, c'était acté mais il n'avait pas encore de date à nous communiquer. Finalement, celle du 26 juillet est tombée et l'interview a eu lieu à l'Élysée".

À lire aussi
Présidentielle 2022
Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron lance une nouvelle offensive sur la sécurité

Au delà de ses entretiens avec Bono ou Rihanna, Brigitte Macron n'avait pas pris la parole concernant la polémique faite sur le statut de première dame, annoncé dès la campagne électorale d'Emmanuel Macron. Une pétition qui a réuni près de 300.000 signatures remettait en cause cette initiative. De son côté, Brigitte Macron réaffirme dans Elle la volonté de ne plus créer un statut de première dame, mais bel et bien une charte

Afin d'apaiser la polémique, elle réassure que cette charte "expliquera que je ne suis pas rémunérée et quels sont mes missions et les moyens. Sur le site de l’Élysée, seront mis en ligne mes rendez-vous, mes engagements, afin que les Français sachent exactement ce que je fais. Ce qui est important, c’est que tout soit très clair : comme toutes celles qui m’ont précédée, j’assumerai mon rôle public, mais les Français sauront désormais quels moyens sont mis à ma disposition".

Elle en profite aussi pour revenir sur la polémique du soir du premier tour de l'élection présidentielle. "Beaucoup ont cru qu'après le premier tour, nous pensions que c'était gagné. À tort. Jamais, nous n'avons pensé ça. D'autant que je ne suis pas dans l'anticipation, pour moi, une chose n'existe que quand elle arrive, pas avant", déclare-t-elle.

Une "Brigitte mania" ?

D'un côté, Emmanuel Macron a encaissé une chute importante de sa popularité, inégalée depuis 1995. De l'autre côté, Brigitte Macron "jouit d'une popularité inédite", explique Le Parisien qui ajoute quelques lignes plus bas qu'"elle aimante les caméras". Un stratège de l'image des personnalités publiques explique au journal que "dans l'esprit des gens, Brigitte, c'est Emmanuel, analyse un stratège de l'image des personnalités publiques. Ça permet au président de ne pas avoir l'air de faire du marketing tout en s'affichant par procuration aux côtés d'une star internationale. Ça fait du buzz sur les réseaux sociaux, ça génère un sentiment de sympathie". 

Il existerait même une "Brigitte mania", comme l'explique Le Parisien. La directrice générale au bureau de style NellyRodi, Nathalie Rozborski, indique au journal que "la première dame incarne un modèle à suivre, celui de la nouvelle féminité, chic, moderne, active. Elle est souriante, bien dans sa peau et dans son âge. C'est une femme solaire. Elle est fédératrice parce qu'elle est transgénérationnelle. Les plus jeunes se disent : Si on ressemble à Brigitte, on veut bien vieillir ! Pour les autres, il y a une forme de revanche. Ce n'est pas la jeunette en couple avec un vieux. C'est jouissif de voir un jeune loup avec une femme mûre. Elle envoie des signaux extrêmement positifs à toutes les générations".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Brigitte Macron Élysée
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants